Live News

Kidnapping d’un enfant de 9 ans : «Zot inn met enn sak lor so latet», confie sa mère

Un écolier de 9 ans, des basses Plaines-Wilhems, se rendait en classe, le jeudi 15 septembre. Il dit qu’il a été enlevé par trois hommes qui l’ont conduit à Mahébourg dans une fourgonnette. Ils l’auraient ensuite séquestré, roué de coups et abandonné sur place. L’enfant s’est rendu chez un proche du village pour alerter sa mère. Une enquête a été initiée, afin de faire la lumière sur cette affaire.

«Mo zanfan finn tromatise », avance la mère de l’enfant. Celle-ci se demande qui aurait pu en vouloir à son fils ou à sa famille. « Nous n’avons fait de mal à personne. ” Nou dan nou kwin ” », confie-t-elle.

Selon elle, l’enfant était en chemin pour l’école dans la matinée de jeudi. « Il est débrouillard et il prend le bus seul pour se rendre dans son établissement », explique-t-elle.

« Li ti pe al lekol. Linn explik mwa kan linn arriv pre kot enn sipermarse, enn 4 par 4 nwar, vit teinté, finn double li ek inn arret devan », relate-t-elle. Un homme aurait ouvert la portière arrière et il en serait sorti brusquement. « Misie la nek inn ouver la port inn pran mo garson e inn met li par deryer », dit-elle. L’enfant serait parvenu à les observer un instant. « Ti ena trwa misie. Zot figir ti ena mask kouver la bouss, tet de mor lor la », explique-t-elle.

« Zot in fer li respir enn kikchoz e inn met enn sak lor so latet. Mo garson in perdi konessans », poursuit-elle. Le véhicule aurait poursuivi sa route. « C’est dans les parages de Mahébourg que l’enfant se serait réveillé. “ Zot finn lev li. Ler li pe get deor li trouv laeropor. Zot finn atass li ” », poursuit-elle. Puis son fils se serait évanoui une seconde fois.

« Quand il s’est réveillé, ils l’avaient ligoté à un arbre. Il ne savait pas pourquoi, ils l’avaient emmené à cet endroit. ” Zot inn bat li dan so vant ”. » Ses agresseurs auraient ensuite quitté les lieux.

« Ils l’ont laissé sur place. Mon fils est parvenu à défaire ses liens. Il était sous le choc. Il a marché et c’est ainsi qu’il est arrivé sur le pont Cavendish, à Mahébourg. Il s’est rendu chez un proche dans la localité. J’ai reçu un appel de lui. Quand il m’a dit ce qui lui était arrivé, j’ai été choqué », confie la jeune femme.

« Nous avons porté plainte au poste de police de Mahébourg qui a confié le dossier au poste de police concerné. » L’enfant a reçu des soins. Les enquêteurs de la Western Division qui s’occupent de cette affaire comptent visionner les images de Safe City, afin de refaire le trajet qu’a effectué l’enfant.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !