Actualités

Kheshoe Parsad Matadeen tire sa révérence

Le Chef juge Keshoe Parsad Matadeen.

Kheshoe Parsad Matadeen tirera sa révérence le jour de ses 67 ans. Il a été Chef juge pendant cinq ans. Il a été nommé le 31 décembre 2013, succédant à Bernard Sik Yuen. 

Kheshoe Parsad Matadeen a commencé sa carrière en 1971, comme clerc au parquet à 19 ans, avant d’étudier le droit. Il a travaillé au bureau de l’Attorney General, où il a offert ses conseils légaux aux divers ministères et à la police. 

Il a aussi travaillé au bureau du Directeur des poursuites publiques (DPP) et a été élevé au rang de Queen’s Counsel en 1991. Après avoir occupé le poste de Parliamentary Counsel et Solicitor-General, il est nommé juge de la Cour suprême en 1994. Kheshoe Parsad Matadeen a aussi été juge à la cour d’appel des Seychelles de 1999 à 2003. C’est en 2007 qu’il est promu Senior Puisne Judge, poste occupé jusqu’au 31 décembre 2013.

Kheshoe Parsad Matadeen a participé à de nombreuses conférences sur les droits humains. Il a préparé un rapport sur les droits humains à Maurice, qu’il a remis au comité des Droits de l’homme des Nations unies à Genève. Il a été Lecturer à la faculté de droit de l’université de Maurice et a présidé le Council of Legal Education de 1996 à 2008. Il a présidé la commission d’enquête sur les émeutes de février 1999, après la mort de Kaya, et a été membre de la Commonwealth Lawyers Association pendant trois décennies. 

Avec son confrère, le juge Asraf Caunhye, Kheshoe Parsad Matadeen a renversé la décision de la cour intermédiaire condamnant Pravind Jugnauth à 12 mois de prison dans l’affaire MedPoint. Le DPP a fait appel du jugement et le Conseil privé a maintenu la décision de la Cour suprême, le 15 février 2019. Kheshoe Parsad Matadeen a aussi condamné Dharmanand Dhooharika à trois mois de prison pour outrage à la cour.