Xplik ou K

Kentish Moonsamy : les péripéties d’un jeune entrepreneur

Kentish Moonsamy Kentish Moonsamy est engagé dans la fabrication de meubles et d’ouvertures en aluminium.

Certains jeunes entrepreneurs peinent à monter leur business et finissent par lâcher l’affaire. D’autres, en revanche, bravent vents et marées et s’accrochent à leurs rêves. Kentish Moonsamy est de ceux-là.

Kentish Moonsamy compte une dizaine d’années d’expérience dans la fabrication et l’installation de diverses ouvertures, de meubles et autres produits en aluminium.

C’est son père Indiren, ancien soudeur, qui lui a transmis les bases de la découpe et de la soudure à l’arc. « Quand j’étais en vacances scolaires, je travaillais avec mon père sur les ouvertures métalliques. Puis, il y a eu un déclin du métal, qui a été remplacé par l’aluminium, matière première qui a été immédiatement adoptée. C’est là que j’ai pris le relais », explique l’entrepreneur, âgé d’une trentaine d’années.

Apprentissage

C’est dans un atelier à Nouvelle-France qu’il fait ses débuts en tant qu’apprenti. Il perçoit alors un salaire de Rs 200 par semaine. Il apprend vite les rouages du métier en observant les autres. « J’avais déjà de l’expérience dans le métier de soudeur. Je n’ai pas tardé à monter des ouvertures. J’ai également assimilé les techniques de découpage de feuilles et de barres assez rapidement. »

Après quelques mois riches en enseignements, il décide d’ouvrir un atelier chez lui, à Palma. Puis il trouve un emplacement non loin de son domicile. Kentish Moonsamy conclut un marché avec la voisine immédiate de l’atelier pour obtenir son accord, quant au fait que le bruit des scies ne la gênera nullement. Dans la foulée, il fabrique des ouvertures qu’il lui offre gratuitement.

« Pendant presque 10 ans, j’ai travaillé avec des apprentis qui démissionnaient après quelques mois à peine. Il fallait souvent en employer d’autres », explique Kentish Moonsamy.

« Pendant des années, j’ai entrepris des démarches auprès des autorités pour avoir mon permis d’opération en bonne et due forme, mais en vain. Un grain de sable va tout enrayer. Parce que j’avais refusé de faire gratuitement une porte de toilettes pour la voisine, elle s’est vengée en me mettant des bâtons dans les roues… »

Il explique : « Je lui ai dit que la main-d’œuvre serait gratuite, mais qu’elle devrait acheter les matériaux, car je ne pouvais les payer de ma poche. J’avais la location et les salaires de mes employés qui pesaient lourd dans mon budget. De plus, je craignais qu’elle ne me demande d’en faire toujours plus… gratuitement à l’avenir. »

Mauvais voisinage

Devant le refus de Kentish Moonsamy, la voisine sollicite l’intervention de la mairie pour faire cesser les activités de l’atelier. L’affaire est portée en cour. Le jeune entrepreneur réunit une dizaine de témoignages en sa faveur, mais le tribunal donnera gain de cause à la septuagénaire. Kentish Moonsamy n’a d’autre choix que de fermer son atelier.

En décembre dernier, il a aménagé une toiture chez lui afin de pouvoir opérer en temps de pluie. « Cependant, je perds du temps, le matin et l’après-midi, pour installer et désinstaller mes équipements, outils et produits non-finis, confie-t-il. « C’est un gros stress. Les machines de découpe doivent être stables et placées horizontalement. Ce n’est pas comme dans un atelier où les appareils sont installés une fois pour toutes et où il suffit d’ouvrir et de fermer les portes. Après 10 ans, j’ai l’impression de recommencer à zéro. »

Kentish Moonsamy ne baisse toutefois pas les bras. En prospectant des annonces, il tombe sur des offres à Bambous, mais l’emplacement est trop grand et la location onéreuse. Depuis, il continue à chercher un local pas cher et pas trop loin de chez lui.

« La qualité de mon travail m’assure des clients de tous bords. J’ai fait des produits pour des villas à Ébène et remplacé des ouvertures en métal par l’aluminium. J’ai récemment investi dans des scies plus silencieuses, car elles utilisent l’énergie de l’air comprimé. J’économise beaucoup afin d’investir dans mon business. Je n’ai pas accès à un compte courant, faute de permis, mais je tiens bon et j’espère arriver au bout du tunnel », souhaite-t-il.

Les produits

Kentish Moonsamy propose toute une gamme de produits en aluminium : portes coulissantes et repliables, volets, fenêtres, portes-fenêtres, jalousies, etc. Il ajuste les prix par rapport au budget du client et il assure la maintenance de ses produits.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !