People

Kate Madoo-Esther : la Miss sunshine de SimplyMAU

Kate Madoo-Esther

Son sourire accrocheur marque les esprits. Pétillante du haut de ses 28 ans, Kate Madoo-Esther transmet sa passion pour la cuisine aux Irlandais à travers la série de vidéos culinaires SimplyMAU produites par Fosoa Tv. Rencontre.

Elle a choisi de faire la promotion de la cuisine mauricienne de la plus belle façon qu’il soit. Kate Madoo-Esther sublime des plats de l’île. Originaire de Piton, elle vit en Irlande depuis neuf ans. Elle y travaille comme Customer Solutions Manager UK & Ireland pour une compagnie internationale de transport et de logistique. Plus qu’une simple passion, c’est son amour pour la cuisine qui l’a propulsée dans ces vidéos culinaires initiées par la compagnie Fosoa TV.

Elle quitte Maurice pour l’Irlande en 2008 pour poursuivre ses études tertiaires. Kate y décroche un diplôme en International Business à l’Irish American University, y rencontre l’amour et décide d’y rester.

« Comme je devais préparer moi-même mes plats préférés, j’ai été un peu obligée de mettre la main à la pâte. La cuisine est alors devenue l’une de mes plus grandes passions, en vraie foodie que je suis », explique-t-elle.

Kate Madoo-Esther fait la découverte de Fosoa TV à travers son directeur John qui, comme elle, fait partie de la Discovery Gospel Choir. « Je publiais souvent sur Facebook les petits plats à base de fruits de mer à la sauce mauricienne que je cuisinais ». Ne lui connaissant pas un talent de cuisinière, John lui propose alors de faire partie du show et d’avoir sa propre série SimplyMAU (Simply Mauritius).

Le concept du show met l’accent sur la personne qui cuisine. Ma passion pour la cuisine est la raison pour laquelle j’ai accepté de présenter ces plats »

« Amoureuse de cuisine que je suis, j’ai tout de suite accepté. Le TV show Fosoa, diminutif de Foods of Africa, a pour objectif de faire des séries de vidéos représentant la cuisine des îles de l’océan Indien autour de l’Afrique ».

À travers SimplyMAU, Kate a l’occasion de faire montre de son talent de cuisinière amateur. « J’y ai présenté quelques plats, surtout les plats préférés des Mauriciens. Le concept du show met l’accent sur la personne qui cuisine. Ma passion pour la cuisine est la raison pour laquelle j’ai accepté de présenter ces plats. À travers les différents épisodes, j’ai concocté les plats que préparaient mes parents avec tant d’amour pour mon frère et moi : bol renversé, banane flambée, curry de poisson et farata, satini bringelle et satini coco », souligne-t-elle.

L’émission lui a permis de revivre son enfance, les bons parfums authentiques de Maurice et chérir et partager une partie de la culture mauricienne à travers la cuisine. « Je porte une part de Maurice en moi, malgré la distance », dit-elle. Les vidéos de SimplyMAU lui ont donné la possibilité de promouvoir l’île Maurice.

« Nous, les Mauriciens, aimons préparer de bons petits plats et manger de bonnes choses. À Maurice, nous avons beaucoup de plats faciles à faire avec des ingrédients simples. J’ai aussi dû prendre en considération que notre audience est principalement irlandaise et que nous utilisons les réseaux sociaux comme principale plateforme ». En effet, le défi était de trouver des recettes avec des ingrédients faciles à trouver dans divers pays, tout en gardant le niveau et la qualité des plats.

Je porte une part de Maurice en moi, malgré la distance »

C’est une femme souriante et énergique que l’on retrouve dans les vidéos présentées par Fosoa TV. « La femme pétillante sur les vidéos, c’est vraiment moi ! La production de SimplyMAU a vraiment su capturer la personne que je suis, joviale, positive, amicale… une vraie Miss sunshine », lance-t-elle.

Outre sa passion pour la cuisine, Kate Madoo-Esther se passionne aussi pour le chant. À Maurice, elle chantait dans la chorale de sa paroisse à Pamplemousses et faisait partie du groupe d’animation du Bishop Bazar. « Au collège, on me connaissait comme Kate la chanteuse, “the entertainer”. Je chantais pendant les événements de l’école et j’ai eu l’opportunité de faire du backing vocal sur les albums de quelques artistes locaux tels que Katty Martin et Ken Chavry, de Kzimik ».

Depuis qu’elle s’est installée en Irlande, elle fait partie de la Discovery Gospel Choir, la seule chorale multiculturelle d’Irlande, qui compte des membres de plus de 15 pays et chante dans plusieurs langues, en irlandais, swahili, polonais, anglais, français, créole haïtien, etc. « Avec Discovery, j’ai eu l’occasion de chanter avec Stevie Wonder lors de sa tournée à Dublin en juin 2010. Nous étions dix personnes à faire du backing vocal avec Stevie Wonder. C’était une de mes plus belles expériences dans la chanson ».

Bien que l’Irlande soit devenu son pays adoptif, Kate Madoo-Esther souhaite retourner à Maurice et renouer avec ses racines.