Live News

« Kan delo in rent dan lakaz, kot sa nou pou al viv ? Emba pont ? », fustigent des familles sinistrées

Une centaine de personnes se sont rassemblés devant le poste de police d’Abercrombie en ce lundi 22 avril. Elles affichent leur mécontentement de n’avoir toujours pas perçu une quelconque indemnisation, et ce, après que leurs maisons aient été inondées suite aux fortes averses qui ont touché le pays la semaine dernière.

« Nou pou res dan sa pouritir la nou ? »

« Les grosses averses sont abattues dans la région le 10 avril dernier. Ce n’est que neuf jours après soit le 19 avril que les officiers ont effectué une inspection dans les maisons affectées. C’est impossible de voir encore l’eau dans la maison après tout ce temps. Nou pou res dan sa pouritir la nou ? kan delo in rent dan lakaz, kot sa nou pou al viv ? Emba pont ? Nou bizin nettoie nou lakaz pou nou kapav res ladan… ena zenfan et ena malade dengue tou sa », fustige une habitante de Résidence La Cure.

Ces familles sinistrées, pour la plupart des habitants des faubourgs de la capitale, menacent de manifester si rien n’est entrepris dans les heures qui viennent pour qu'ils obtiennent gain de cause.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !