Live News

Kailesh Jagutpal : «En cas de négligence médicale, les sanctions adéquates seront prises» 

Le cas de Saivaani Revati Aunatooa, 10 ans, qui est décédée après une opération de l’appendicite, a été référé au Medical Negligence Standing Committee. L’objectif est de situer les responsabilités. C’est ce qu’annonce Kailesh Jagutpal, ministre de la Santé. 

Il explique qu’une enquête interne a été initialement effectuée afin d’établir les causes et les circonstances du décès de cette fillette, survenu le 23 novembre à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo. 

« La justice doit primer. Il faut déterminer s’il y a eu négligence médicale. Si cela s’avère, nous prendrons les sanctions appropriées », précise le ministre qui intervenait à l’issue du lancement de la campagne pour la promotion de la santé au Plaisance Shopping Mall, le samedi 26 novembre. Des mesures seront aussi prises afin de corriger d’éventuelles failles, ajoute-t-il. 

Il a aussi commenté le cas d’une autre jeune fille morte sur la table d’opération, le jeudi 24 novembre à l’hôpital Victoria. Elle suivait un traitement pour une malformation de la colonne vertébrale. Selon lui, son décès a été causé par des complications survenues au cours de l’intervention effectuée par une équipe de spécialistes étrangers. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !