Interview

Julien Audibert, CEO de Freight and Transit Cy Ltd : «La performance du port a été catastrophique fin 2018»

Julien Audibert

Le transitaire Julien Audibert évoque les difficultés que le secteur portuaire a connues fin 2018. Pour lui, il est urgent de nommer un General Manager à la Cargo Handling Corporation.

Dans quelle mesure le port a-t-il été affecté en fin d’année ?
La performance du port, à la fin  de l’année dernière, a été catastrophique. La crise des gilets jaunes a provoqué un blocage complet du port de La Réunion avec, pour résultat, un afflux de conteneurs en transbordement à Maurice (environ 1 700 conteneurs) qu’il a fallu stocker. Cette arrivée imprévue a mis une pression additionnelle au niveau du port et de la manutention avec, pour conséquence, une détérioration significative du niveau de service.

Selon vous, l’alerte cyclonique sur le pays au même moment n’a pas arrangé les choses…
La présence du cyclone Cilida dans nos parages le 22 décembre 2018 et la mise du pays en alerte 1 très tôt ont occasionné des retards additionnels au niveau du port dans une période déjà surchargée. Les bateaux qui devaient débarquer et embarquer les conteneurs ont été déroutés vers d’autres ports avec pour effet une désorganisation importante. Plusieurs conteneurs destinés à l’importation ne sont pas arrivés et ceux destinés à l’exportation n’ont pu être embarqués. Des retards significatifs ont été notés dans le transit time et le port mettra plusieurs semaines encore pour retrouver un rythme normal. Tout cela ne contribue pas à améliorer la compétitivité de nos entreprises locales.

Que proposez-vous comme solution pour booster le port ?
Il faut nommer un General Manager (GM) avec une expérience reconnue dans le domaine de la gestion des terminaux, à la tête de la Cargo Handling Corporation Limited (CHCL).  La CHCL fonctionne sans GM depuis près de deux ans et ce n’est pas normal pour un service aussi vital pour le pays. Nous pouvons avoir le meilleur port de la région mais si nous n’avons pas un service  adéquat pour la manutention, l’embarquement et le débarquement des conteneurs, nous n’irons nulle part.

La formation, l’application des nouvelles technologies sont autant de défis qu’il nous faut rapidement relever et intégrer à la gestion portuaire mais, pour cela, il faut quelqu’un pour montrer la direction… et tenir le cap !

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Made for more