Actualités

Judiciaire : Eddy Balancy aux commandes

Eddy Balancy Le SPJ Eddy Balancy.

La Cour suprême accueillera, cette semaine, un nouveau chef juge en la personne d’Eddy Balancy. Il succèdera à Kheshoe Parsad Matadeen, qui part à la retraite après six ans à ce poste.

À compter de ce mercredi 27 mars 2019, le Senior Puisne Judge (SPJ) Eddy Balancy occupera les fonctions de Chef juge en Cour suprême. Une consécration pour ce lauréat de la bourse d’Angleterre et ancien du collège Royal de Port-Louis. Il détient une licence en droit (L.L.B) du prestigieux King’s College de l’université de Londres, une maîtrise en sociologie du droit de l’université de Brunel, au Royaume-Uni, et un diplôme d’avocat du barreau anglais. 

Marié et père de deux enfants, il a été journaliste, enseignant d’anglais, de français et de littérature anglaise et française au collège Darwin, à Flacq, avant de compléter ses études universitaires. 

Le 7 janvier 1994, il est nommé juge à la Cour suprême. Il a été magistrat aux tribunaux de Rose-Hill, Rodrigues et Port-Louis. Le 1er janvier 2014, il est nommé Senior Puisne Judge, le no 2 dans la hiérarchie judiciaire.

En 2005, il rend un jugement en faveur de Rezistans ek Alternativ, plate-forme qui contestait l’obligation faite à tout candidat aux élections de décliner son appartenance ethnique. En 2013, il annule un ordre de censure (gagging order) émis par l’ancien juge Bushan Domah contre l’express et Le Mauricien sur l’affaire de l’activiste travailliste Nandanee Soornack. 

En janvier 2019, le SPJ Eddy Balancy et le juge Asraf Caunhye rendent un verdict décrétant que les nominations de Pravind Jugnauth comme Premier ministre et de sir Anerood Jugnauth comme ministre Mentor n’ont rien d’anticonstitutionnelles. Le SPJ Eddy Balancy est l’auteur de trois livres sur le droit mauricien. 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Food Donation