Techno

Journée mondiale du jeu vidéo - Eco Warriors™ : et si le jeu vidéo était écolo ? 

Eco warriors™ est le premier jeu éducatif et « eco-conscious » dans l’histoire à avoir reçu le patronage de l’Unesco.

Dans le cadre de la Journée mondiale du jeu vidéo, le 22 novembre dernier, une causerie ayant pour thème « Le jeu vidéo peut-il être écolo ? » était accueillie au Coworking Port-Louis par les représentants de la start-up Panda & Wolf, en partenariat avec l’Institut français de Maurice. 

Cette rencontre avait pour but d’expliquer le thème écologique du jeu éducatif Eco warriors™ développé par la société Panda & Wolf et son impact sur notre approche de la question environnementale. Par la même occasion, elle a permis de faire la lumière sur l’industrie des jeux vidéo à Maurice et sur les ouvertures proposées à l’économie mauricienne dans ce domaine.

Eco warriors™ est le premier jeu éducatif et eco-conscious dans l’histoire à avoir reçu le patronage de l’Unesco. Ce projet se déroule en trois phases. La première, la création de ce jeu mobile, a été officiellement lancée le 26 septembre 2019 au Caudan Arts Center pour la zone Rodrigues et en début de novembre pour Maurice. Le jeu mobile Eco-Warriors™ (disponible sur iOS et Android) a pour objectif d’éduquer et conscientiser les enfants de 6 à 11 ans sur le tri sélectif. « Nous voulions développer une solution globale au grave problème de pollution et de consommation à outrance auquel font face Maurice comme le reste du monde, tout en éduquant la nouvelle génération sur les actions à prendre pour un meilleur avenir », explique Brian Dean, cofondateur et directeur créatif chez Panda & Wolf Holding. En parallèle, par le biais de ce jeu, les enfants s’instruisent en histoire et géographie de chaque île grâce à un fil conducteur qui s’inspire des programmes d’études en cours dans les pays concernés. 

brian
Brian Dean, co-fondateur et directeur créatif chez Panda & Wolf Holding.

Dans le cadre de cette causerie, Brian Dean a également mentionné le potentiel de la platforme Eco-Warriors™ pour faire avancer la cause écologique sur des bases de gamification [NDLR : le transfert des mécanismes de jeu dans d’autres domaines, notamment l’apprentissage]. « Dans de nombreux pays, le principe de la gamification a déjà fait ses preuves. Pour les tout-petits, qui sont quasiment nés avec un écran dans les mains, la meilleure façon d’optimiser cette situation serait de s’assurer que le contenu des jeux vidéo ait une dimension pédagogique », argumente-t-il.  

Quant à Johanne Rannoojee, PR & Communications Manager chez Panda & Wolf, elle explique qu’il est parfaitement envisageable d’éveiller la conscience écologique des petits à travers cette vision, sans pour autant les bousculer : « Ce serait contre-productif de bousculer un enfant dans son épanouissement en le rendant anxieux face à des problématiques d’ordre assez grave. Mais c’est tout-à-fait possible de le rendre sensible à certaines causes à travers l’Edutainment, un concept qui fusionne éducation et entertainment ». 

johanne
Johanne Rannoojee, PR and Communications Manager chez Panda & Wolf Holding.

Elle fait ressortir que les start-ups ont justement la spécificité d’avoir une fonction et une approche novatrice pour traiter certaines problématiques : « En alliant technologie, ingéniosité et ressources modernes, la start-up se focalise sur un problème de fond et y apporte une solution holistique. Eco-warriors, par exemple, amuse, éduque et appelle les jeunes à des actions concrètes en les encourageant à trier les déchets, à s’intéresser à la conservation de la flore et de la faune de leur pays, à réfléchir à l’impact de leur consommation. » 

De ce fait, la start-up Panda & Wolf Holding veut attirer l’attention du marché mauricien sur de nouvelles ouvertures qui sont la parfaite synergie entre l’industrie des jeux vidéo et la cause écologique. « Selon Forbes, l’industrie des jeux vidéo a généré près de $138,7 milliards de revenus l’an dernier. D’une part, cela signifie que Maurice gagnerait à investir et à soutenir les compétences de ce domaine afin de consolider son économie et de se positionner sur l’Afrique comme un acteur de cette industrie du futur. D’autre part, à travers Eco-warriors™, nous souhaitons aussi mettre en avant le fait que la technologie peut être utilisée pour servir des causes justes, tout en mettant l’accent sur l’importance de toujours garder l’humain au cœur du développement, qu’il soit social ou économique », conclut-elle.


L’impact de Panda & Wolf Holding sur le continent africain  

Au cours des deux derniers mois, Panda & Wolf a assis sa position comme l’une des fastest growing startups d’Afrique. La start-up a obtenu quatre prix aux Southern Africa Startup Awards 2019, ainsi qu’un récent couronnement au Seedstars World (Maurice), qui a valu à la jeune entreprise le titre de champion national pour son projet Eco warriors™. Elle représentera Maurice au Seedstars World Summit Africa 2019 et est en lice pour le Seedstars World Switzerland 2020. 

À travers Eco-Warriors™, Panda & Wolf fait partie des sept startups sélectionnées par l’Organisation internationale de la francophonie sur le continent africain et, par ailleurs, la seule de Maurice à participer à un séminaire à Bordeaux durant le mois de décembre.


Les actions en vue concernant le développement du projet Eco warriors™

Panda & Wolf Holding s’apprête à lancer, dans les semaines qui viennent, la première phase du projet Eco Warriors™ à la Réunion, puis à Madagascar.

Actuellement à la phase une, la société Panda & Wolf a l’intention de passer à la seconde étape du développement du projet Eco warriors™ à la fin du premier trimestre de 2020. Elle consiste dans le lancement d’une bande dessinée ou d’un livret d’activités. « Les enfants pourront ainsi mettre en pratique les bons gestes qu’ils auront au préalable appris à travers le jeu mobile. Ils devront tout simplement échanger 5 kg de déchets ménagers à la fin de chaque mois pour recevoir leur copie gratuite des aventures d’Eco-warriors™ », explique Brian Dean. 

La troisième phase du projet Eco-Warriors™ ciblera, elle, les fabricants de produits de consommation. « Nous produirons un rapport de consommation et d’émission de CO2 mensuel, détaillant le nombre de produits consommés par endroits et le taux d’émissions par produit et par région. Du développement du jeu à la conceptualisation, à la création des bandes dessinées et à la génération de rapports, Panda & Wolf se cache derrière ce projet d’envergure internationale », développe-t-il.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Festival International Kreole 2019