Live News

Journée mondiale du don d'organes et de la greffe : Maurice en retard

Ce dimanche 17 octobre marque la Journée mondiale du don d'organes et de la greffe. À Maurice, la greffe d'organes, ou transplantation, n'a pas cours.

Afin d’en bénéficier, les Mauriciens doivent mettre le cap sur la grande péninsule, l'Afrique du Sud ou encore l'Europe.

La loi de 2006 avait été amendée en 2018, mais il n’y a eu qu’une promulgation partielle de la « Human Tissue Act ».

En attendant, des patients éprouvent des difficultés à faire face à cette situation.

La Renal Disease Patients Association n’a qu’un souhait : que l’unité spécialisée annoncée soit opérationnelle.

Être au chevet d’un malade, Sanhye Bachoo sait ce que cela veut dire.
Son fils a bénéficié d'une transplantation du rein grâce à un don de son époux.

Selon elle, une unité à Maurice serait d’une grande aide pour les patients.
Pour sa part, Karan Juglall, fondateur de l’association Enn Rev Enn Sourir affirme que l’emphase ne peut être mise seulement sur l’infrastructure.

En attendant, rien n’a changé depuis le vote à l’Assemblée nationale de la « Human Tissue (Removal, Preservation and Transplant) Act de 2018 ». Les patients sont contraints de prendre leur mal en patience.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !