Xplik ou K

Journée mondiale de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation foetale : parler de l’alcool lié à la grossesse, c’est déjà protéger le bébé

Une campagne d’affichage a eu lieu en 2015. Cette année, la campagne sera médiatisée, faute de moyens.

La Journée de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF) est célébrée le 9 septembre à travers le monde. Cette année, SAF Océan Indien a pris l’initiative d’aller à la rencontre des professionnels de santé mauriciens. Le Dr Thierry Maillard, alcoologue et président du SAF Océan Indien, a rencontré des pédiatres et sages-femmes mauriciens les 7 et 8 septembre.

La Journée de sensibilisation au syndrome d’alcoolisation fœtale œuvre pour une prise de conscience des conséquences de la consommation d’alcool sur le bébé pendant la grossesse et la période d’allaitement.

Dr-Thierry-Maillard
Dr Thierry Maillard – généraliste et spécialiste du SAF – SAF Océan Indien – Île de La Réunion

Dans la même foulée, Étoile d’Espérance, une Ong qui a fêté ses 20 ans en avril dernier, a pour but d’assurer le traitement et la réhabilitation des femmes dépendantes de l’alcool. Le 13 juillet 2018, l’association a débuté une campagne de sensibilisation sur un projet pilote à Grand-Port/Savanne. Une première rencontre a eu lieu à Souillac avec les conseillers de district et les travailleurs sociaux de la région. 

À travers les actions de prévention sur le terrain, l’association espère toucher un maximum de femmes consommant de l’alcool, explique Micaëlla Clément, co-directrice d’Étoile Espérance. « Il est très difficile pour une femme de se confier sur le handicap de son enfant qui est du à une consommation d’alcool pendant la grossesse. Cela ne doit plus être une question taboue. » Chaque verre consommé, indépendamment de la quantité, est un risque pour le fœtus et l’enfant à naître, poursuit-elle. D’où l’origine du slogan : « Zero lalkol pandan groses ek aletman ».

À Maurice, le SAF est encore méconnu du grand public. Ce syndrome est une anomalie congénitale causée par l’alcool consommé par la mère durant la grossesse. Lorsqu’une femme enceinte consomme de l’alcool, le liquide traverse le placenta pour ensuite être absorbé par le fœtus. Il faut savoir que le SAF est une maladie non curable.

La co-directrice de l’association explique que les médias seront favorisés pour la sensibilisation et la conscientisation du public. « Nous comptons élaborer un plan d’action stratégique sur le SAF et coordonner l’ensemble des projets que nous entreprendrons dans les années à venir. Cependant, ces projets représentent des coûts et nécessitent un soutien des financeurs », explique Micaëlla Clément.

Contributions
À noter que le grand public peut contribuer à travers des dons tout au long de l’année (N° de compte : MCB Compte d’épargne 402951247) et aussi lors de la quête annuelle d’Étoile d’Espérance qui aura lieu les 28, 29 et 30 novembre. 

Coordonnées

Etoile d’Espérance, Association Alcool Femmes 
(Maison de Réhabilitation)
No.1 rue Meldrum, Curepipe
Tel: 606 3490
Email: Esperance@intnet.mu
Facebook: AssoEtoiledEsperance
Site web SAF Ocean Indien:
www.safoceanindien.org