Actualités

Journée internationale des infirmiers : entre revendications et éloges pour le Premier ministre

Pravind Jugnauth Le PM étudiera la possibilité de donner un jour de congé pour la Journée des infirmiers.

Un jour de congé spécial pour les infirmiers, la construction d’un gymnase dans les hôpitaux ainsi que des éloges à l’égard du Premier ministre Pravind Jugnauth. C’est ce qui ressort d’une activité de la Nursing Association à la mairie de Quatre-Bornes, dans le cadre de la journée internationale des infirmiers, le 12 mai.

La Journée internationale des infirmiers a été célébrée par la Nursing Association, dimanche. Le président de l’association, Ram Nowzadick, au début de son intervention, a fait observer que les infirmiers sont « la force du service de la santé » et a fait comprendre que leur voix mérite d’être entendue. « Si bizin, nou pou amenn nou sez dan reynion ek fer nou tande », a-t-il déclaré.

Il a enchaîné avec d’autres revendications. C’est sur la formation qu’il a mis l’accent. Il a ainsi demandé la création d’une nouvelle entité, avec le concours de l’Université de technologie de Maurice, le Mauritius Institute of Health et les centres polytechniques, pour former les infirmiers.

« Notre école de formation n’arrive plus à suivre et elle est dépassée. Nous avons seulement deux campus. Avec l’émergence de nouvelles maladies, nous devons avoir des formations plus spécialisées. Il y a des cours qui auraient dû être dispensés depuis six ans », explique-t-il.

Une requête a également été formulée pour que les infirmiers qui détiennent un diplôme universitaire puissent obtenir des bourses d’études en oncologie et en pédiatrie, entre autres. La création de gymnases dans les hôpitaux a été proposée, afin d’encourager les infirmiers à pratiquer une activité physique.

Ram Nowzadick a également souhaité que les exercices de promotion se fassent plus rapidement à l’avenir. « Promosyon bizin al pli vit pou motiv bann infirmiers. » Une autre requête : un jour de congé dans le cadre des célébrations de la Journée internationale des infirmiers.

Ensuite, le président a salué les efforts du chef du gouvernement dans son combat contre la drogue. « Nous savons que ce n’est pas facile », a-t-il indiqué.

Il s’est permis d’adresser une pique à l’encontre du leader du Parti travailliste, Navin Ramgoolam, sans pour autant le citer. Il s’en est pris à une annonce de l’ancien Premier ministre, lors du meeting de son parti le 1er mai, qui faisait état de la construction d’un hôpital pour les animaux. « Ce n’est pas une priorité », estime-t-il.

Pour sa part, Pravind Jugnauth a énuméré les mesures qui sont en train d’être prises par son gouvernement dans le secteur de la santé. Il a déclaré que le nouvel hôpital Ear Nose and Throat à Vacoas, qui a nécessité des investissements de Rs 900 millions, sera opérationnel à partir de juillet, alors que le centre de cancer à Solferino, devrait ouvrir ses portes vers le mois de mars de l’année prochaine.

Des démarches sont en cours pour l’acquisition des terres à Flacq pour la construction d’un teaching hospital. Le Premier ministre a également fait part de son intention de sensibiliser la population sur les méfaits de l’alcool et de la cigarette. « Mo pa konpran kouma kapav pran sigaret met dan le kor ek ena docter ek infirmie osi ki fer sa. »

Pravind Jugnauth a encouragé les Mauriciens, une nouvelle fois, à pratiquer une activité physique régulière et à manger sainement. En ce qu’il s’agit de la demande de congé des infirmiers, il a dit qu’il étudiera la question.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !