Actualités

Journée internationale des familles : le Children’s Bill prêt

Fazila Jeewa-Daureeawoo

Profitant de la célébration de la Journée internationale de la Famille, mercredi, la ministre de l’Égalité des Genres, Fazila Jeewa-Daureeawoo, a annoncé que le Children’s Bill est au Parquet et qu’il sera bientôt présenté au Parlement.

Sur le thème de la famille, la VPM a parlé de l’avancement du Children’s Bill. «Le Children’s Bill est presque prêt. C’est un projet de loi très important et sensible puisqu’il s’agit de la sécurité et du bien-être des enfants. Une copie du projet a déjà été envoyée au Parquet. On attend à ce que le Children’s Bill arrive au Parlement pour avancer », a-t-elle dit. C’était dans le cadre de la Journée internationale de la Famille célébrée à Ébène, le mercredi 15 mai en présence d’ONG, et qui avait pour thème : « Famille aujourd’hui en 2019: des changements et des défis ».

La VPM a également mentionné le Perpetrators Rehabilitation Program, un programme ciblé qui vise à assister les victimes de violences domestiques. Elle met l’emphase sur ce fléau basé sur des statistiques qui démontrent que les enfants grandissant dans un environnement où la violence est présente ont plus de probabilité de reproduire des actes de violence. « On travaille avec les victimes ainsi que les agresseurs afin de comprendre le pourquoi de ce comportement violent. Tout cela pour mettre fin à cette violence afin d’éviter un cercle vicieux dans notre société», conclut-elle.

Paix et harmonie

La ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo a souligné que « la fondation d’une société vivant en paix et en harmonie repose sur des familles solides et saines. » Elle a insisté à ce que le programme ‘Famille Aujourd’hui en 2019 : des changements et des défis’ soit un guide pour que les parents fassent une réflexion sur leur rôle. « Ensemble avec les familles, avec l’aide des ONG, de la société civile et du secteur privé, on peut tous mettre sa pierre à l’édifice afin de continuer la réflexion et prendre des mesures pour une société où il fait bon vivre », a-t-elle rappelé.

La psychosociologue Paula Lew Fai estime, elle, qu’avec l’ère de la modernité et de la technologie, « l’absence de dialogue entre les parents et leurs enfants devient criarde. Afin d’éviter que les enfants ne soient attirés vers les fléaux sociaux, il faut revenir à l’ancienne, soit l’interaction pour créer des repères vers lesquels les jeunes peuvent se tourner ».

Paula Lew Fai a dirigé les discussions sur le thème des nouveaux défis et changements au sein de la famille moderne. Elle a fait ressortir qu’à l’ère de la modernité où la technologie règne en maître, la communication et le dialogue sont primordiaux. « Les parents doivent communiquer avec leurs enfants, car avec ce nouveau monde, il y a trop de tentations. Les enfants peuvent se sentir perdus, sans savoir où se tourner en cas de problèmes. C’est pourquoi les parents doivent rassurer l’enfant qu’ils sont ouverts au dialogue », fait-elle comprendre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !