Faits Divers

Jordan, 14 ans, périt noyé : «Li ti enn lakrem dan zanfan», raconte le père de l’adolescent

Jordan Jordan ne fêtera pas ses quinze ans le 10 décembre prochain.

Il avait tout l’avenir devant lui. Jordan Parsooramen, âgé de 14 ans seulement, a été fauché en pleine jeunesse. Mercredi, une sortie avec ses amis au jardin Balfour, à Beau-Bassin, a viré au drame. Le cadet de la famille est tombé à l’eau et c’est son cadavre qu’on a repêché. Jean Noël, le père de l’adolescent, ne se remet pas de cette perte tragique.

« Li ti enn lakrem dan zanfan », répète-t-il. Jordan ne pourra souffler sa quinzième bougie le 10 décembre prochain. L’adolescent, étudiant au collège Patten, venait tout juste de finir ses examens. « Mon fils était dévoué à ses études. Lorsqu’il avait du temps libre, il le passait souvent soit devant la télévision, soit avec son cellulaire ou bien à jouer au foot », poursuit le papa.

En effet, Jordan vouait une passion pour le football. « Avec ses amis du quartier, ils avaient l’habitude de jouer sur le terrain du collège La Confiance, deux à trois fois par semaine, l’après-midi », explique Jean Noël. Et étant déjà en congé scolaire, avec plusieurs de ses amis ils avaient décidé mercredi de se rendre à Bassin Serpent, au jardin Balfour, pour un moment de détente.

« Ils étaient huit à s’y rendre », nous dit le père de la victime. Mais ce qui devait être le début des vacances pour l’adolescent s’est achevé subitement.  Jean Noël regrette de n’avoir pu lui parler une dernière fois avant qu’il ne parte. « Je me réveille aux petites heures. La veille, je me suis réveillé et j’ai pu parler avec Jordan. Je lui ai demandé s’il avait déjà eu les résultats de ses examens. Il m’a dit qu’il les attendait », dit-il.

Mercredi donc, l’adolescent est sorti de la maison pour aller rejoindre ses amis. « Je suis parti travailler, sa mère également. Il ne nous a pas informés où il se rendait ». Mais le sort a été cruel avec l’adolescent. Soudain, alors qu’il se détendait avec ses amis dans le jardin Balfour, il a glissé d’un rocher et est tombé dans l’eau. Ses amis se sont empressés d’aller chercher de l’aide. « Bann zanfan la pa ti ena kas lor zot portab. Zot inn galope ek inn trouv de misie e inn dir zot telefonn lapolis », explique Jean Noël.

La police de Beau-Bassin et les sapeurs-pompiers se sont rendus sur place. Cependant il a fallu l’intervention des éléments du Groupement d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM) pour retirer l’adolescent des eaux. Mais il était trop tard. « J’avais préparé le dîner et j’attendais qu’il retourne à la maison, hélas…», regrette Jean Noël. Le corps sans vie de Jordan a été emmené à la morgue de l’hôpital de Candos.

L’autopsie a révélé que la victime a succombé à une asphyxie due à la noyade. La perte de l’adolescent laisse un grand vide auprès de ses proches et amis. Ses funérailles ont eu lieu jeudi et nombreux sont ceux qui se sont déplacés pour rendre un dernier hommage à cet étudiant parti trop tôt.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !