People

Jogee Anourag Ragen, fabricante de glaces: la saveur du succès

Issue d’une famille d’entrepreneurs, Jogee Anourag Ragen, plus connue sous le nom de Mme Ragen, est dans le domaine de la restauration depuis une vingtaine d’années. Toutefois, avec la concurrence qui s’accentue dans la région de Grand-Baie, elle a diversifié ses lieux d’activités et élargi sa gamme de produits. À l’entrée du village de Goodlands, en face de la zone industrielle, l’enseigne Glace Delice Ice Cream Parlour attire les yeux tant il est joliment coloré. Le lieu est animé. Quelques familles et des petits groupes de jeunes quittent la glacerie, des crèmes glacées ou des sorbets à la main. Accrochées au mur, les photos de glaces de toutes les couleurs excitent le palais. Pour accompagner les glaces, macarons colorés et autres friandises sont exposés sur la devanture. « Tous nos sorbets sont artisanaux, explique Mme Ragen. Je travaille avec les fruits locaux tels que le fruit de la passion, la mangue, le citron, l’ananas et le tamarin qu’on trouve sur le marché local. Pour les crèmes glacées, les saveurs sont amande, café, chocolat, coco, cookies, dame blanche, fraise, kulfi, vanille, vanille sésame, cookies et oréo. Nous offrons une large gamme de sorbets et de crèmes glacées, de ‘falouda’ et de ‘milk-shake’ afin de répondre à la demande de nos clients ».

De grand-baie à goodlands

  Basé à Grand-Baie, le père de Mme Ragen tient un ‘coffee-shop’ depuis des décennies. « Grâce à nos contacts à l’étranger, nous avons rencontré un fabricant de glaces. Nous avons ainsi pu acheter notre première machine à glace. Cela remonte à environ 20 ans. Nous avons petit à petit maîtrisé les méthodes de fabrication des glaces. À cette époque, la vente des glaces était florissante à Grand-Baie. Nous avions une clientèle hautement touristique. J’ai suivi des cours de formation à la Réunion et en France. Cependant, avec l’ouverture de grandes surfaces, la concurrence s’est accrue et nous avons dû partager notre part du gâteau », relate notre interlocutrice. Mme Ragen a diversifié non seulement  les parfums, mais également les lieux de vente. Après une étude de marché, elle a opté pour la route Royale de Goodlands, où une foule de personnes, de la région et d’ailleurs, viennent faire leur shopping. Ses autres clients majeurs sont des restaurateurs. Mariée et mère d’une fille, Mme Ragen a un agenda bien rempli. « Notre glacerie à Goodlands ouvre ses portes à 10 heures. Pour les restaurants, je fabrique les glaces selon leurs choix », ajoute-t-elle. Pour conclure, notre interlocutrice précise qu’avec l’arrivée de l’été, la vente de glace flambera d’environ 50 %.
Related Article

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !