Live News

Joe Lesjongard : «Sertin pe rod alim difé dan pei»

« Le personnel de la Santé travaille sous une énorme pression depuis 2020. Il y a des manquements, mais on doit comprendre ces personnes, car ils sont après tout un humain. On condamne ceux qui ont un manque de respect envers le personnel de la Santé ». C’est ce qu’a souligné le président du Mouvement socialiste militant (MSM) Joe Lesjongard lors d’un point de presse au bâtiment du Sun Trust le samedi 27 novembre. Ce dernier dit condamner la propagation des ‘fake news’ que font passer certains députés de l’opposition. 

Publicité

« Certaines personnes veulent faire exciter la population, car nous sommes dans un moment difficile. On demande aux pyromanes ‘faire bien attention’. On est dans un moment difficile et ce n’est pas le moment ‘pou alim difé dan pei’ », a-t-il souligné. 

Le ministre des Infrastructures nationales Bobby Hurreeram a indiqué, lui, que le ‘flexitime’ sera applicable au sein de la Fonction publique la semaine prochaine afin qu’il n’y ait pas une grande foule et que la distanciation physique soit respectée dans les autobus. « Les fonctionnaires devront travailler en deux groupes. Un premier groupe devra prendre le boulot à 8 h 30 pour terminer à 14 h 30 et le second à 10 h 30 pour prendre fin à 16 h 30 » a-t-il dit. Ce dernier a aussi indiqué que « les autobus seront désinfectés à deux reprises au cours des quinze prochains jours au coût de Rs 15 millions ». 

Le ministre des Services financiers Mahen Seeruttun, a fait comprendre que la Criminal Code Act a été votée afin que les Chagos soient reconnus comme un territoire de Maurice. « Il ne faut pas oublier que certains au sein l’opposition n’ont pas cru sur la cause des Chagos. Certains avaient même dit que le pays n’aura pas 10 vote lors de l’Assemblée générale des Nations Unies », a-t-il souligné.

Répondant aux questions de la presse sur les amendements apportés à l’Independent Broadcasting Authority Act, Joe Lesjongard a fait comprendre que le MSM est toujours venu avec des lois, afin d’améliorer la liberté d’expression. « Il faut attendre que les débats soient terminés. C’est normal que les radios aillent se sentir lésées », a-t-il dit.

  • Celebrating a new era

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !