Live News

Jimmy Harmon : «Le PTr n’a pas le monopole de la mémoire de Guy Rozemont»

Jimmy Harmon. Jimmy Harmon.

Troisième leader du Parti travailliste (PTr) depuis sa création, Guy Rozemont est né il y a 103 ans. Aussi, hommage lui a été rendu, le jeudi 15 novembre, à l’occasion de l’anniversaire de sa naissance.

L’association Les Amis de Guy Rozemont, mais aussi le PTr et Alan Ganoo, président du Mouvement Patriotique, se sont rendus sur sa tombe pour déposer une gerbe en sa mémoire. Cela en présence des membres de sa famille.

Si Navin Ramgoolam, leader du PTr, s’est abstenu de commenter sur Guy Rozemont, Alan Ganoo, qui s’est rendu séparément au cimetière Saint-Jean, (mais y a croisé les dirigeants travaillistes) a souligné sa contribution historique.

« J’ai répondu présent à l’appel des Amis de Guy Rozemont. Je suis venu ici par devoir de mémoire et pour témoigner de mon respect pour un grand tribun. » Pour lui, il importe « d’intensifier les efforts pour garder sa mémoire vivante, ainsi que ses valeurs et la lutte qu’il a menée. Guy Rozemont doit continuer à nous inspirer tous», ajoute-t-il.

Les Amis de Guy Rozemont est principalement composé d’Alain Laridon, le père Philippe Fanchette et Jimmy Harmon. Ce dernier précise que le mouvement n’a rien à faire avec les rouges.

« Nous avions invité tous les partis politiques et seul Alan Ganoo est venu. Le Parti travailliste n’a pas le monopole de Guy Rozemont, qui mérite d’ailleurs plus qu’un simple dépôt de gerbes, une fois par an. »

Jimmy Harmon rappelle que Guy Rozemont, décédé le 23 mars 1956 à 41 ans seulement, a de nombreux faits d’armes à son actif. Il est notamment à l’origine de la première conférence constitutionnelle à Londres en juillet 1955. Il était parmi les premiers à lancer un appel pour l’Indépendance. Député de Port-Louis, qui était une circonscription en soi, il avait introduit au Conseil législatif, le 29 avril 1949, la motion décrétant le 1er mai jour férié en l’honneur des travailleurs.