Jesson Fabre : «Je vis pour la danse»

Jesson Fabre Gagner sa vie en dansant

Jason, de son nom de scène, a remporté la finale de Mauritius Dancing Star dans la catégorie Senior. Âgé de 20 ans, Jesson Fabre a gagné une place aux International Dance Games en Italie. Son souhait : démontrer que c’est possible de gagner sa vie en dansant.

Jesson Fabre a la danse dans la peau. Il a grandi en regardant son frère aîné danser. « Mon corps se mettait à bouger dès que la musique résonnait et mes membres se laissaient guider par les notes, se souvient cet habitant de Terre-Rouge. Mes proches ont découvert mon talent lors des événements familiaux et ils m’ont encouragé à poursuivre dans cette voie. » En autodidacte, il apprend à se déhancher sur différents styles.

À 14 ans, Jesson prend connaissance des Battles Streetdance. Ces événements, organisés par Wake Up Entertainment, ont lieu tous les mois au Caudan Waterfront. Il se familiarise également à la danse de rue. «J’ai remporté cinq ou six battles sur une douzaine et j’en étais tellement heureux, confie Jesson Fabre. Quand je perdais, je redoublais d’efforts pour améliorer ma performance. Ainsi, chaque étape a bâti le danseur que je suis aujourd’hui.» Son aventure au Battles Streetdance dure quelques années et au fur et à mesure, il se spécialise dans le Hip Hop New Style.

Jesson décide d’arrêter l’école à 16 ans. Pour faire carrière dans la danse ! Il intègre un groupe de danseurs et enchaîne des prestations dans plus d’une centaine de spectacles. « Peu de personnes ont cru en mon rêve et mes parents étaient les premiers à se faire du souci pour mon avenir. Je leur ai expliqué que la danse est ma passion et, aujourd’hui, ils sont fiers de moi.» Jesson Fabre devient instructeur de danse. « Cela a duré trois ans jusqu’à ce que je comprenne que certains exploitaient mon talent à leur profit. » À présent, il souhaite lancer son école de danse mais les moyens jouent aux empêcheurs de danser en rond…

Entre-temps, le jeune homme travaille dans le circuit hôtelier comme animateur sportif en sus de créer des chorégraphies et des spectacles. « Depuis petit, je pratique le sport, dont le basketball et il y a trois ans, je me suis mis au Muay Thai, la boxe thaïlandaise », ajoute celui qui est aussi prof de danse à l’Université de Maurice.

Un jour, Jesson Fabre entend parler du Mauritius Dancing Star organisé par Rajasthan Works Ltd. « La majorité des compétitions de danse nationales offre un chèque aux gagnants alors que le Mauritius Dancing Star permet aux talents locaux de faire leurs preuves sur la scène internationale, précise-t-il. Je vis pour la danse et j’ai lutté pour me faire connaître.» Il participe au concours. Coup d’essai, coup de maître ! Il se distingue dans la catégorie Senior et cette première place lui garantit un ticket aux International Dance Games. Cette année, le concours annuel se tient en Italie.

Il s’y prépare d’ailleurs afin d’être fin prêt. Jesson s’envole pour l’Italie fin juin ou début juillet. « Je suis très content d’entamer une nouvelle étape et j’espère que cette expérience va me permettre d’ouvrir une école de danse et développer davantage mes capacités de leader, ajoute notre jeune champion. Je crois en moi et je veux prouver que je peux gagner ma vie grâce à la danse.»

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !