Live News

Jemima Bhookhun : en route pour Miss University Africa !

L’étudiante pratique le mannequinat à temps partiel.

Le mois de décembre sera riche en expériences et rencontres pour la Miss University Africa Mauritius. Jemima Bhookhun a pris l’avion pour se rendre au Kenya puis au Nigeria. S’y tiendra la finale du concours international Miss University Africa. 

Pendant 14 jours, 54 pays africains se côtoient à Abuja, au Nigeria. Jemima Bhookhun, 20 ans, y a mis le cap, le vendredi 3 décembre, en toute quiétude. Elle représente Maurice au concours Miss University Africa. Masques, gels désinfectants et gants sont parmi les essentiels dans son sac de voyage. « Je suis sereine. Les gestes barrières me permettent de me protéger et protéger mon entourage », dit cette habitante de Beau-Bassin. 

La couronne de Miss University Africa Mauritius orne sa tête depuis trois semaines. Le titre lui a été proposé par Hans Dax, maquilleur et National Director de la franchise. Compte tenu de la situation sanitaire dans le pays, une compétition nationale n’a pu être organisée. « Hans Dax a trouvé que je répondais aux critères d’éligibilité pour être l’ambassadrice de Maurice. Je ne m’attendais pas à une si bonne nouvelle. J’étais agréablement surprise », raconte l’étudiante en droit à l’université de Maurice. 

Les préparations étaient intenses durant les deux dernières semaines. Jemima Bhookhun a enchaîné les sessions de coaching comme la démarche, le maquillage, les coiffures et l’art de parler en public. « Nous avons travaillé à fond dans un court délai pour livrer la meilleure prestation sur la scène africaine. »

La Miss University Africa Mauritius a pour rôle de promouvoir l’importance de l’éducation auprès des jeunes, surtout des filles, explique Jemima Bhookhun. « L’éducation contribue au développement des enfants et aussi à l’émancipation de la femme. Miss University Africa se veut donc une inspiration pour les jeunes Africaines. »

Un « bootcamp » de deux semaines est prévu durant le concours. Trois passages – la tenue « casual chic », le costume national et la robe de soirée – sont également au programme. Il y a aura une sélection pour le Top 10 suivie de l’épreuve des questions-réponses. À l’issue de cet exercice, le Top 5 sera désigné. Puis, place à un « Talent Show ». La même soirée verra l’élection de la Miss University Africa.  

Miss University Africa se veut une inspiration pour les jeunes Africaines.»

Jemima Bhookhun confie que c’est la première fois qu’elle participe à un concours de beauté. Elle avait prévu de s’y présenter dans deux ou trois ans, le temps qu’elle termine ses études. En 2018, sa famille et des connaissances l’ont encouragée à se lancer dans le mannequinat. Elle s’est alors présentée au concours Gold Face, organisé par l’agence Gold Models. « Je me suis habituée au monde de la mode. Certaines de mes amies mannequins ont participé à des concours de beauté pour vivre une nouvelle expérience. Je voulais tenter l’aventure », avance l’avant-dernière membre d’une fratrie de cinq enfants. 

En 2019, après ses études secondaires au Ébène SSS, Jemima Bhookhun, qui fait aussi partie d’un groupe de chanteurs de gospel, connu comme « Anointed », a entamé des études de droit. « Ma maman travaille pour le compte d’un cabinet d’avocats. Quand je sortais de l’école, je me rendais au bureau. Au contact de cet environnement, j’ai développé un intérêt pour le droit. Cela a influencé mon choix de carrière », révèle-t-elle. 

Elle pratique l’athlétisme depuis quatre ans. La Miss University Africa Mauritius est portée vers les sauts horizontaux comme le saut en longueur. « Lors d’une compétition inter-collèges, un coach m’a dit que j’avais le potentiel d’aller loin dans l’athlétisme. Il m’a encouragée à suivre des entraînements. Depuis, j’oscille entre les études et le sport. »

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !