People

Jeekeshen Chinnappen : à la tête de deux entreprises à 24 ans

Jeekeshen Chinnappen

Jeekeshen Chinnappen a la fibre de l’entrepreneuriat. À seulement 24 ans, ce jeune homme gère déjà deux entreprises et envisage d’en ouvrir une troisième. Profil d’un autodidacte pas comme les autres.

«Une vision sans action restera un rêve. » Tel est le leitmotiv de Jeekeshen Chinnappen. Ce jeune habitant de Pointe-aux-Sable a fondé la compagnie Mauritius Household Staffing l’année dernière avec l’aide de son oncle. Il avait tout juste 23 ans. L’idée a émergé lorsque son oncle lui a fait part qu’il avait besoin de quelqu’un pour surveiller sa fille de deux ans. Le premier service offert par la compagnie a donc été le baby-sitting. Au début, il n’avait qu’un employé et qu’un client venu de l’étranger. Mais les choses ont bien évolué depuis.

La compagnie compte aujourd’hui 400 employés dont 250 sous contrat à plein-temps et 150 à temps partiel. Mauritius Household Staffing, qui est basé à Ébène, a aussi diversifié ses services. En sus de fournir des baby-sitters, l’entreprise propose aussi des services de femmes de ménage, jardiniers, plombiers, électriciens, cuisiniers et aide-malades, entre autres. « On a commencé avec un investissement de Rs 25 000 incluant le site internet et la publicité », dit-il.

Gestion du personnel

La plus grande difficulté a été de gérer le personnel, confie-t-il. « On essaie de professionnaliser ce domaine pour les gens sans diplôme et qui sont sans emploi », souligne-t-il. Cela a été vraiment difficile pour lui au début car il n’avait pas de bureau.

« J’ai dû tout faire à domicile. L’avantage que j’ai eu est que tout était déjà informatisé », dit-il. Certains employés ne viennent travailler que pendant quelques jours.

« Il fallait alors trouver d’autres remplaçants. Afin d’éviter cela, la solution a été de créer un personnel formé. Nos employés sont aujourd’hui qualifiés et suivent des formations tout indiquées », indique Jeekeshen Chinnappen. Les services les plus recherchés par les Mauriciens sont ceux des femmes de ménage et des jardiniers. « Le prix de nos services varie mais reste abordable. Nous voulons que les Mauriciens soient en mesure de payer ces services », précise-t-il.

La création d’une autre entreprise

Mais Jeekeshen Chinnappen ne s’est pas arrêté en si bon chemin. Il crée en janvier 2017 Capritchi Ltd, une compagnie spécialisée dans la vente des vêtements en ligne. « Lorsqu’on est entrepreneur, on est opportuniste et on veut créer d’autres entreprises. Alors pourquoi ne pas poursuivre dans cette voie ? »

relate-t-il. S’agissant de sa nouvelle compagnie, les motifs et les modèles, fait-il ressortir, sont réalisés par des manufacturiers et des sous-contacteurs tels que les créatrices de mode. « La difficulté a été de trouver les bons fournisseurs pour la fabrication des vêtements.

On a dû visiter plus de 50 fournisseurs. En outre, nous devions être sûrs que nos modèles correspondaient à l’attente de la majorité de la population », avance-t-il. Les produits sont ensuite déposés chez les clients et le paiement se fait sur place. « Au début, il y avait seulement quatre employés mais maintenant on en est à 20 incluant les fournisseurs. Pour ce nouveau projet, il a fallu un gros budget, soit un investissement d’environ Rs 800 000 par an », ajoute-t-il.

Projets futurs

Le jeune homme compte ouvrir une autre entreprise dans le domaine de la construction dans les années à venir. En attendant, dans les prochains mois pour l’année en cours, il ouvrira une succursale de Mauritius Household Staffing en Australie. « Ce type d’entreprise est facile à étendre dans d’autres pays, mais il faut des partenaires de confiance », fait-il ressortir. Il compte aussi offrir des services comme le lavage à domicile pour les voitures et des services de nettoyage et jardinage aux villas.

Auteur de deux livres
Ancien consultant au Big Bang ERP - entreprise basée au Canada - en 2012, Jeekeshen Chinnappen est aujourd’hui l’un des gérants de cette  compagnie. Le jeune homme est également l’auteur de deux livres: «Psychic Gang : The Men of Knowledge» et «A world in another dimension». Il a vendu au total 77 000 exemplaires de ses deux livres. Ce qui lui a permis d’avoir les fonds pour investir dans ses entreprises.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !