Live News

Jean-François Chaumière : «C’était un geste fraternel, sans arrière-pensée»

Était-ce un geste amical, fraternel ou paternel ? Était-ce une caresse ou alors une simple pincette entre collègues ? Encore une question. Toujours est-il que quand Jean-François Chaumière a « pincé » la joue de la PPS Sandya Boygah, cela a causé un vif émoi, à tel point que le conseiller du Premier ministre a été interdit du Parlement jusqu’à sa dissolution.

Le conseiller du PMO, Jean-François Chaumière, a présenté ses excuses à la députée : « Vous savez, il n’y avait rien de méchant dans mon geste. Elle et moi on se connaît, on est dans le même parti. Mon geste était purement fraternel, sans plus, sans arrière-pensée. Malheureusement, cela a pris une dimension disproportionnée, hors de mon contrôle. Je lui ai présenté mes excuses », a-t-il déclaré à Le Dimanche/L’Hebdo. Il n’a pas voulu s’épancher davantage sur le sujet.

Toutefois, sur la Toile, les internautes se posent la question suivante : pourquoi la députée n’a-t-elle pas réagi promptement lorsqu’elle a été « pincée » ? Si elle s’était sentie suffoquée, pourquoi n’a-t-elle pas alerté la Speaker ? se demande des internautes.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !