Législatives 2019

Jean-Claude Barbier perd sa voix en plein discours, mais se reprend après pour critiquer ses adversaires

«On a évalué ce que le MSM vaut quand on voit tous ces ministres qui n’ont pas eu de tickets pour les élections ? Une équipe incompétente qui a ruiné le pays […] Kot di lo 24/7 ? Kot deuxième miracle économique […] Le pays est endetté», a lancé Jean-Claude Barbier à Les Salines, lors d'une réunion de l'Alliance Nationale ce mercredi soir, 16 octobre dans la circonscription no 1 (Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest).

Jean-Claude Barbier est un des candidats probables de l’Alliance Morisien (PTr-PMSD-Mouvement Jean-Claude Barbier) dans cette circonscription.

Au bout de quelques minutes de son discours, Jean-Claude Barbier a perdu sa voix au micro. Juste le temps pour lui de boire un verre d’eau. Et Jean-Claude Barbier de reprendre après plusieurs essais de tonalité ses charges contre le gouvernement sortant.

«Gard to pension et guete kot to pou [...]», a-t-il lancé. Jean-Claude Barbier a aussi insisté sur «l’importance de la jeunesse, de la formation des jeunes et de leur encadrement». Le président du MP a appelé les «vrais patriotes à reconstruire le pays et notamment pour l’avenir de la jeunesse».

Pour sa part, Fabrice David (PTr), fils de feu James Burty David, a insisté sur l’importance du vote «pour faire renaître l’espoir dans 22 jours» après «les scandales et les scandales […] de ce gouvernement sortant pressé de faire les élections avant le dernier 'case' de Navin Ramgoolam en Cour». «Il ne faut pas croire que ce sera une élection facile malgré la vague qui se lève», a-t-il déclaré, tout en concluant que «la délivrance est proche».

De son côté, le député sortant de la circonscription, Patrice Armance (PMSD) a lui aussi tiré à boulets rouges sur ce qu'il qualifie de «bilan catastrophique du gouvernement sortant». «Nous avons tout pour reconstruire».

Patrice Armance a visé ses anciens colistiers, Danielle Selvon et Alain Wong et la PPS sortante Parliamentary Private Secretary, Marie-Claire Monty. «Je suis là et encore là. Merci Pravind de nous avoir donné ces élections […] On a une dream team par rapport à l’alliance Mazavaroo», a affirmé Patrice Armance.

Rappelons que dans la circonscription numéro 1 (Grande-Rivière-Nord-Ouest/Port-Louis Ouest), l’insistance de Jean-Claude Barbier de conserver cette circonscription et se présenter au nom de l’Alliance Nationale «est mal perçue par les travaillistes qui souhaitent aligner deux candidats rouges et un candidat issu du PMSD». A ce stade, les quatre candidats probables de l’Alliance Nationale au numéro 1 sont : Fabrice David, fils de feu l’ancien ministre James Burty David, Alexandre Laridon, Patrice Armance et Jean-Claude Barbier.

Mais là aussi, tout peut bouger. Navin Ramgoolam l’a encore rappelé le dimanche 13 octobre. «Dans une alliance, il y aura des sacrifices à faire». Le leader du PTr est donc en passe de finaliser la liste de 60 candidats de l’Alliance Nationale qui sera présentée à la veille du jour de dépôt de candidatures prévu le 22 octobre prochain.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !