Live News

«Je suis la victime et non l’accusé», dit Shiam Persand après qu’il a été appelé à prendre congé de la MBC

Une enquête indépendante a été instituée pour s’enquérir sur les dessous des deux vidéos montrant une altercation entre le directeur par intérim de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC), Anooj Ramsurrun, et le réalisateur, Shiam Persand. Altercation qui avait eu lieu en 2018. 

Les deux protagonistes ont été appelés à prendre congé de la MBC, le temps de l’enquête. 

Dans une déclaration faite sur Radio Plus, ce vendredi matin 19 septembre, Shiam Persand dit ne comprendre pourquoi il a été appelé à prendre congé. Le réalisateur affirme qu’il est la seule victime dans cette affaire. Il se dit choqué d’avoir reçu une correspondance de la MBC. 

« Suivant cette affaire des vidéos, j’ai écrit au Chairman du board de la MBC pour demander qu’une enquête indépendante soit initiée sur toute l’affaire. A mon grand étonnement, j’ai reçu une correspondance du département des ressources humaines de la MBC dans laquelle ‘zot pe donn mwa konze’. Mo vreman choque ek etone pou apran sa. Parski a aukenn moman, mo pa fin fer demand de konze. C’est moi qui suis la victime dans cette affaire. Je ne suis pas l’accusé. Je suis en état de travailler. A aucun moment, j’ai fait une demande de congé », a déclaré Shiam Persand. 

L’enquête indépendante devra également déterminer la provenance des deux vidéos et qui a fait fuiter ces images.  Elle sera présidée par un secrétaire du cabinet, qui a déjà siégé en tant que membre du « Board » de la MBC.
 
Par ailleurs, Ravin Joypaul et Rama Armoogum ont été nommés officers-in-charge de la station radiotélévision nationale, le temps de l’enquête sur cette « altercation ».

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !