Live News

Jagutpal : «Si besoin est, on devra se faire administrer une nouvelle dose dans six mois»

Devra-t-on recevoir une nouvelle dose de vaccin anti-Covid-19 après quatre ou six mois ? « Face à la Covid-19 et ses mutations, si besoin est, on devra se faire vacciner une nouvelle fois dans six mois. Nou pena swa. Nou bizin aksepte », a répondu le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, lors d’une conférence de presse ce jeudi 13 janvier.  

Il répondait à une question de la presse sur la course contre la montre à laquelle on assiste actuellement pour se faire administrer la dose de rappel. Raison : il faut être « fully vaccinated » pour pouvoir avoir accès à des lieux spécifiques.

Pourquoi ce nouveau règlement ? « Le vaccin contre la Covid-19 a une durée. Il ne confère pas une immunité permanente. Des études scientifiques ont démontré que l’immunité des vaccins anti-Covid-19 diminue après quatre mois. La question que l’on doit se poser : qu’adviendra-t-il des gens qui se sont fait vacciner l’année dernière, plus précisément au début ? Doit-on attendre ou doivent-ils se faire administrer les vaccins déjà disponibles ? » se demande le ministre.

Kailesh Jagutpal a cité la situation en Europe : « Veut-on vivre le même scénario à Maurice à l’approche de l’hiver ? » Et d’ajouter : « Que se passera-t-il si la situation à Maurice se dégrade davantage avec l’émergence d’autres variants ? Eski nou asize le bra krwaze ? »

Pour le ministre de la Santé, il faut protéger la population. « Il y a encore des gens non-vaccinés aux soins intensifs. Ils souffrent de comorbidités. Cela, après avoir contracté le coronavirus. On veut les protéger. Raison pour laquelle on va de l’avant avec la dose de rappel pour offrir une meilleure protection à la population », insiste-t-il.

Booster dose : « des bénéfices extraordinaires »

« Il y a eu certes des contaminations chez certaines personnes ayant reçu une dose de rappel. Mais on n’a pas eu, jusqu’ici, de décès. Je n’ai pas le chiffre, mais je peux affirmer que la plupart d’entre eux présente des cas asymptomatiques. Bien que certains souffrent de comorbidités. La booster dose procure des bénéfices extraordinaires », affirme Kailesh Jagutpal.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !