Live News

À J-1 des élections villageoises : «Je ne sais pas pour qui vous irez voter, mais accomplissez votre devoir civique», demande le PM

La tenue des élections villageoises, qui aura lieu, demain, dimanche 22 novembre, a été au menu du discours du Premier ministre (PM), Pravind Jugnauth, ce samedi 21 novembre. Il intervenait lors d’une distribution des cadeaux organisée par la Human Service Trust dans le cadre de la fête de Divali, qui a eu lieu, à Saint-Pierre, cet après-midi. 

« La coïncidence veut que demain se tiendra un grand exercice démocratique dans le pays. J'ai toujours dit une chose : je ne sais pas pour qui vous irez voter, mais accomplissez votre devoir civique. Je souhaite à ce que les personnes qui auront une responsabilité de conseiller s'inspirent du ‘motto’ du travail », a déclaré Pravind Jugnauth. 

Le PM n’a pas mâché ses mots par rapport aux « commentaires dénigrants tenus envers les aînés ». Le chef du gouvernement a une nouvelle fois fait une virulente sortie contre le leader d’un parti. Pour lui, « ce genre d'individu ne mérite pas votre respect ». 

« Il est important que la société exprime sa gratitude envers les aînés. Nous devons être reconnaissants envers ceux qui ont œuvré pour leurs enfants et qui ont apporté leur contribution au pays. Je lance un appel aux jeunes : ne délaissez pas vos aînés », a lancé Pravind Jugnauth.
 
Et d’ajouter : « Mo révolter kan mo trouv ene de sa bannes membres de lalliance de l'opposition la ki pe cozer lors banne pèlerins. Pe ale fer zot pèlerinage à Grand-Bassin et de ki nom pe traite zot, kan pe dire soi disant zot végétarien après pe dire soi disant zot ale mange malpropre. Eoula, sa kalité dimoune la mo sire kan bondié mem tend sa, bondié mem pou régler zot sort sa ».

Commentant la mort du petit Ayaan, le PM avance qu’il est « inacceptable qu’un enfant de deux ans soit battu à mort ». 

« Les personnes qui sont impliquées auront des sanctions qu’ils méritent. Nous avons déjà introduit un nouveau projet de loi où beaucoup de choses sont revues. Des peines plus sévères à ceux qui maltraitent des enfants », assure Pravind Jugnauth. Aux yeux du PM, « les enfants ont droit à la sécurité, santé et affection des proches ». 

Prions pour qu’il pleuve

La sécheresse a été l’un des sujets abordés par le chef du gouvernement. « Nous devons continuer à prier pour qu'il pleuve. Les nappes phréatiques sont sèches. Seul Dieu qui pourra nous donner de la pluie. Mais nous devons savoir utiliser l'eau consciencieusement », demande le PM. 

Revenant sur la sécurité routière, Pravind Jugnauth se dit « attristé de voir des usagers de la route se comportant de manière irresponsable ». « Il faut un changement dans notre attitude. Trop de personnes perdent la vie à cause de leur imprudence et de leur insouciance. Les accidents fatals ont augmenté de 33 % cette année. Les agents qui maintiennent l'ordre doivent veiller à ce qu'il n'y ait pas d'infractions. Mais la grande responsabilité vient de nous. Les précautions nécessaires doivent être prises », a souligné le PM. 

« La foi et la détermination pour faire face aux obstacles »

 « Tout le monde a des obstacles. Moi aussi en tant que Premier ministre, je fais face à des obstacles. Mais j’ai non-seulement la foi, mais la détermination pour faire face aux obstacles », a conclu le PM.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !