Actualités

Ivan Collendavelloo : «Une ferme solaire à vocation sociale bientôt à Henrietta»

Le ministre de l’Énergie et des Services publics confirme le positionnement du Central Electricity Board en tant que producteur d’énergie renouvelable. À travers sa filiale CEB Green Energy Company Ltd, l’organisme mettra sur pied une ferme solaire de 2 MW à Henrietta.

«La CEB Green Energy Company Ltd installera 2 000 panneaux solaires de 1 kW chacun pour le bénéfice des familles éligibles à l’aide sociale », a indiqué Ivan Collendavelloo. Il a précisé que « le but est d’offrir aux familles vulnérables de l’électricité gratuite ». Le ministre de l’énergie et des Services publics intervenait lors du lancement d’une ferme solaire du groupe Harel Mallac à Mont-Choisy.

Il a également évoqué d’autres projets phares qui seront mis en oeuvre par le secteur privé cette année. « Il y aura d’abord trois fermes solaires d’une capacité de 41 MW à Solitude, Queen Victoria et Henrietta. Trois autres projets d’une capacité totale de 22 MW seront opérationnels en 2018 à Anahita, Petite-Retraite et Petite-Rivière.» Par ailleurs, le Central Electricity Board compte investir Rs 200 millions pour augmenter la production d’énergie hydroélectrique à Sans-Souci.

Avec un investissement de Rs 180 millions, la première ferme solaire du groupe Harel Mallac à Mont-Choisy aura une capacité de 2 MW. Selon Antoine Harel, président du groupe, cette ferme sera exploitée par Solar Field Ltd, filiale du groupe Harel Mallac. «Ses 6 440 panneaux polycristallins recouvrent une superficie de 3,8 hectares et ont la capacité de suivre la position du soleil. Ils ont été installés par la firme Gransolar, qui est basée en Espagne », a-t-il ajouté.

Réputation mondiale

Pour ce projet, le conglomérat mauricien s’est associé à Dhamma Energy, qui s’est bâti une solide réputation dans la production d’énergie renouvelable à travers le monde. La ferme aura la capacité de produire 10 MW à terme. Antoine Harel a indiqué que le groupe souhaite investir dans d’autres projets d’énergie solaire.

Avec cette nouvelle ferme solaire, l’objectif est d’augmenter la part du renouvelable dans la production énergétique nationale. Selon les derniers chiffres de Statistics Mauritius, la production d’énergie renouvelable comptait pour 23 % de la production totale d’énergie en 2015.