Actualités

Island Terminal : l’étude de faisabilité complétée fin 2018

Island Terminal Des investissements massifs sont à prévoir.

Le gouvernement compte aller de l’avant avec la construction de l’Island Terminal. L’étude de faisabilité est complétée à 75% et, au sein de la Mauritius Ports Authority (MPA), on avance que cela sera terminé d’ici la fin de cette année ou au début de l’année prochaine.

L’Island Terminal sera construit pour répondre au boom attendu du trafic de conteneurs dans les années à venir. Se basant sur le Port Master Plan rédigé par Royal Haskoning DHV, les perspectives pour l’avenir paraissent solides. Les projections suivantes ont été faites, notamment l’arrivée et le transbordement de 766 000 conteneurs en 2020, plus d’un million en 2025, 1, 3 million en 2030 pour atteindre 1, 9 million en 2040.

Du coup, avec l’arrivée de plus d’un million de conteneurs annuellement d’ici 2025, la MPA investit massivement pour consolider sa position dans la région. « L’organisme travaille actuellement en étroite collaboration avec la Banque africaine de développement sur une étude de faisabilité pour l’installation d’un nouveau brise-lames et l’Island Terminal. En plus d’accroître notre capacité à gérer un navire de plus de 10 000 conteneurs susceptibles d’opérer dans l’océan Indien dans un avenir proche, ce projet vise à répondre à notre vulnérabilité au changement climatique », indique un proche du dossier. Ce dernier affirme que l’étude de faisabilité est complétée à 75% et devrait terminer d’ici la fin de 2018 où au début de l’année prochaine. « Le projet sera un Public- Private Partnership ou un Build Operate Transfer. Mais tout reste encore à définir », précise-t-il.

Ce projet très ambitieux comprendra un brise-lames d’environ 2 km devant le terminal à conteneurs, sur environ 60 hectares, un canal de navigation de 18 mètres pour accueillir les plus grands porte-conteneurs. Cette installation sera sans aucun doute le port de conteneurs le plus important de la région, avec une capacité de plus de 1,5 million de conteneurs. Ce projet permettra également de réduire considérablement le temps d’arrêt lors de mauvaises conditions météorologiques. Les deux terminaux à conteneurs auront ainsi une capacité combinée de plus de 2,5 millions TEUs, ce qui permettra de répondre au trafic prévu au-delà de 2040.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !