Economie

Investissements en Inde : Singapour dépasse largement Maurice 

Environ Rs 228 milliards ont transité à travers le centre singapourien vers l’Inde

L’Economic Development Board affirme que le centre financier international mauricien est crédible et fiable pour un investisseur indien. Mais celui-ci a une large préférence pour Singapour.

Maurice reste certes une bonne source d’investissements en Inde. Cependant, les derniers chiffres du Department of Industrial Policy and Promotion (DIPP) indien confirment une certaine tendance notée au deuxième trimestre : le centre financier singapourien représente, la plus grande source de financements avec $ 6,52 milliards (environ Rs 228 milliards). Celui de Maurice aide à transiter $ 1,5 milliard (environ Rs 53 milliards). Entretemps, les autorités mauriciennes veulent améliorer l’image du pays en tant que centre intègre quand il s’agit d’administration fiscale.

Les principaux secteurs qui bénéficient des investissements étrangers directs en Inde sont les services, le commerce, les télécommunications, les logiciels et le matériel informatique et l’énergie. 

Au cours de la semaine dernière, l’Economic Development Board (EDB) a affirmé aux médias indiens que le centre financier international de Maurice est une juridiction fiscalement assujettie à des législations adéquates favorisant les échanges d’informations avec d’autres pays selon les normes globales. 

L’EDB a insisté sur le fait que le pays n’est pas inclus dans la liste de l’Union européenne de juridictions non-coopératives. En tant que centre financier crédible et fiable, Maurice améliore, avec cohérence et constance, les cadres légaux et réglementaires pour partager des informations et assurer la transparence selon les standards internationaux afin de combattre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, avance l’agence mauricienne.