Live News

Introduction du Kreol Morisien dans les institutions : «Je procède par étape», dit le PM

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a procédé au lancement du livre en Kreol Morisien «Zistwar depi enn bob afrikin», ce mercredi soir à l’hôtel Hennessy Park à Ebène. Dans son discours, il a fait ressortir que le gouvernement «fait tout son possible pour défendre la langue Kreol».

«Je salue l’initiative de la Creole Speaking Union pour pousser la langue Kreol plus loin. Mais je dois me confesser : je ne connaissais pas le contenu du livre. Je viens d’écouter le souhait du Professeur Arnaud Carpooran. Je suis d’accord pour que le Kreol Morisien ait sa place dans le pays. Mais je procède par étape», a affirmé Pravind Jugnauth.

Le Premier ministre a, un peu plus tôt, une nouvelle fois  exprimé son «appréciation pour le travail abattu par Arnaud Carpooran». Il a ensuite souligné que «le Kreol Morisien est une langue qui transcende tous les clivages». 

«Je favorise le kreol dans mes discours, mais je dois admettre que j’ai beaucoup à apprendre afin de pouvoir parler le Kreol Morisien comme il se doit. Le gouvernement fait de son mieux pour défendre les langues. Notre Kreol est une langue unificatrice», a souligné le chef du gouvernement.

Nation building

Peu avant, le Professeur Arnaud Carpooran, qui est également le doyen de la faculté des Sciences sociales à l’Université de Maurice (UoM), a pris la parole. Il a salué la présence du Premier ministre. Il est, pour rappel, l’auteur de la réédition et de la réadaptation du bouquin écrit par François Chrestien. La première édition remonte à 1822.

«Le Kreol est un élément essentiel dans le processus de 'nation building' de la République. Surtout dans le cadre de la 50ème année de l'indépendance de notre pays. L’Etat doit permettre à la langue Kreol de jouer son rôle dans ce processus de 'nation building'. Il est temps de créer une institution visant à valoriser le Kreol Morisien. Anou koumans aborde sa laspect technik pou ki Kreol rant dan bann institition. Un tel organisme rendra service au pays», a-t-il proposé.