Xplik ou K

Intervention chirurgicale en Afrique du Sud : Rs 30000 récoltées en Irlande pour le petit Trishan

Kavish Ramgoolam et sa partenaire. Kavish Ramgoolam et sa partenaire.

Des Mauriciens installés en Irlande ont récolté des fonds pour le petit Trishan, qui subit des crises d’épilepsie depuis ses deux ans. L’enfant de 11 ans doit subir une intervention chirurgicale en Afrique du Sud.

Trishan a été diagnostiqué de la maladie dès ses deux ans.

Une levée de fonds a été organisée par Kavish Ramgoolam et d’autres compatriotes établis en Irlande en faveur d’un Mauricien âgé de 11 ans. « Nous, les Mauriciens de Dublin, n’avons pu rester insensibles à l’appel à l’aide de la famille Govind. Quand l’un des membres du groupe m’a approché, j’ai pris connaissance des besoins de la famille pour la guérison de leur enfant. À notre niveau, nous avons organisé une levée de fonds pour lui à Dublin », explique le jeune homme qui travaille dans la restauration.

« La levée de fonds s’est tenue sur plusieurs jours. Toutes les recettes recueillies iront sur le compte du père de Trishan pour lui permettre d’organiser les traitements de son fils en Afrique du Sud », explique Kavish. « Vishal Tupsy, ma fiancée et moi avons travaillé de concert pour récolter la somme de Rs 30 000 », dit-il fièrement.

Les bénévoles lors de la levée de fonds.

Au début du mois, Rajiiv Govind, 33 ans, et son épouse Anjana, 31 ans, se sont tournés vers la rédaction d’Xplik ou K pour faire part des difficultés financières qu’ils éprouvaient pour permettre à leur fils de subir une opération en Afrique du Sud. « Il souffre de crises d’épilepsie depuis l’âge de deux ans. Il a une chance de guérir s’il est opéré en Afrique du Sud, mais nous devons trouver Rs 650 000 », expliquait le père.

« Nous avons réclamé une aide (une demande pour un Overseas Treatment ; NdlR) de autorités, mais en vain. Je suis déçu », confiait Rajiiv. Les parents du petit Trishan, qui habitent Bel-Air-Rivière-Sèche, ne baissent pas les bras. Ils lancent un appel de solidarité à la population de même qu’aux organisations non gouvernementales pour les aider à rassembler les fonds nécessaires pour guérir leur fils. Les parents sont joignables sur le 5905 5935 ou le 419 0040. Ceux qui souhaitent leur faire un don peuvent le faire sur le compte MCB A/C No 000 262 758 113.

Pas d’ambassade

Kavish Ramgoolam a profité de l’occasion pour exprimer une certaine amertume de la communauté mauricienne en Irlande. « Depuis que je me suis installé à Dublin en 2007, nous sommes livrés à nous-mêmes, face aux difficultés que nous rencontrons en Irlande. Nous n’avons pas d’ambassade mauricienne ni de consulat pour nous représenter ici. Notre plus grand objectif est de nous battre pour la mise sur pied d’une ambassade en Irlande. À titre bénévole, nos associations regroupant les Mauriciens veulent apporter leur aide aux compatriotes en difficulté. En l’absence de représentation diplomatique, nous éprouvons de grosses difficultés. J’espère que notre appel sera entendu par les autorités », a-t-il déclaré.