Live News

Interrogatoire de Soodhun au CCID : les journalistes se font renvoyer des Casernes centrales 

Ils bravent le froid à l'extérieur des Casernes centrales en attendant la fin de l’interrogatoire du vice-Premier ministre Showkutally Soodhun au Central Criminal Investigation Department (CCID).

Les journalistes qui sont allés, ce lundi soir 31 juillet, aux Casernes centrales se sont fait renvoyer. Ils s’y sont rendus pour obtenir les dernières informations sur l’interrogatoire du no 4 du gouvernement dans le cadre de l’enquête sur ses propos controversés tenus contre le leader de l’opposition Xavier-Luc Duval.

Peu après l’arrivée de Showkutally Soodhun aux Casernes centrales vers 18 h 45, un surintendant de police s’est dirigé vers les membres de la presse en leur disant qu’ils n’avaient pas le droit de rester sur les lieux. Les journalistes ont fait preuve de résistance en informant le haut-gradé de police qu’ils avaient pu rester dans l’enceinte des Casernes centrales jusqu’à 5 heures du matin lorsque l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam y avait été interrogé dans le cadre de l’enquête sur les coffres-forts contenant Rs 220 millions saisis à son domicile en février 2015. 

Mais rien n’y a fait. Des policiers ont déclaré aux journalistes qu’ils avaient obtenu « l’ordre » de les renvoyer. Conséquence : les journalistes sont contraints de faire le pied de grue à proximité de la station-service se trouvant en face des Casernes centrales, près de la gare Victoria.

L'arrivée de Showkutally Soodhun aux Casernes centrales : 

Related Article

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective