Live News

Interpellation de cinq «danseurs» : Laurette dénonce une politique «deux poids, deux mesures»

L’activiste social, Bruneau Laurette, et d’autres personnes apportent son soutien aux cinq jeunes interpellés par la police pour infraction aux règlements sanitaires.

Munis d’une pancarte, ils se sont rassemblés en face de la New Court House à Port-Louis, à la mi-journée ce lundi, pour dénoncer ce qu’ils appellent une politique « deux poids, deux mesures ». Selon eux, la police doit également arrêter le ministre de la Santé, Kailesh Jagutpal, qui avait participé à une fête privée où les règlements sanitaires n’auraient pas été respectés en fin de l’année dernière.

Or, dans le cas de ces cinq jeunes, la police a agi rapidement, déplorent-ils. Les « danseurs » seront traduits devant le tribunal de Port-Louis pour avoir enfreint la Quarantine Act. Ils avaient participé jeudi dernier à une Street Dance Battle, à Batterie-Cassée, à Sainte-Croix, devant une grosse foule. Tout rassemblement de plus de 50 personnes est interdit selon les dispositifs mis en place en gouvernement conformément aux règlements sanitaires en vigueur. La police leur reproche aussi de n’avoir pas porté de masque et de n’avoir pas respecté la distanciation sociale.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !