Live News

Internet : CEB FiberNET proposera de la bande passante jusqu’à 46,6% moins chère

ceb Le monopole de Mauritius Telecom sera bientôt du passé concernant la bande passante avec le CEB FiberNET.

La filiale du CEB, CEB FiberNET, proposera de la bande passante en gros. La grille tarifaire a récemment été validée par le régulateur. Par exemple, la connexion de 622 Mbps destinées aux opérateurs sera jusqu’à 46,6% moins chère que chez Mauritius Telecom qui a actuellement le monopole du marché.

Mauritius Telecom ne sera bientôt plus seule sur le marché de la bande passante. La compagnie de télécommunication verra un nouvel acteur entrer sur le marché, il s’agit de CEB (Central Eelctricity Board) FiberNET, filiale du CEB. Pour rappel, le CEB détient sur son réseau électrique un large réseau de fibre optique sous-utilisé. Cette fibre optique servira donc prochainement à distribuer de la bande passante aux opérateurs de télécommunications, ainsi qu’aux entreprises qui ont besoin de fortes connexions à internet. CEB FiberNET ne fournira pas de connexions à internet directement aux particuliers, la compagnie vendra de la bande passante en gros.

Les tarifs de la compagnie ont récemment été validés par l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA) qui régule le secteur. Le Défi Plus a pu consulter les grilles tarifaires de CEB FibeNET et de Mauritius Telecom. Dans l’exemple d’une connexion de type Synchronous Transport Module (STM) 4 de 622 Mégabits par seconde (Mbps), les tarifs proposés par CEB FiberNET vont de Rs 306 950 à Rs 383 687 par mois.

Il faut que l’État possède son propre réseau 

Chez Mauritius Telecom, le tarif est de Rs 450 000 par mois, soit entre 17,28 % et 46,6% plus cher. « Les tarifs de CEB FiberNET semblent intéressants. "Comme CEB FiberNET est engagé dans le projet de câble sous-marin de fibre optique Metiss (MEltingpoT Indianoceanic Submarine System), la firme aura une connexion internationale en plus de son réseau national. Elle sera ainsi une alternative complète à Mauritius Telecom pour les opérateurs et elle pourra servir comme redondance en cas de panne», commente Dev Sunnassy, directeur d’Enterprise Data Services (EDS) et ancien président de la Mauritius Information Technologies Industry Association (MITIA).

Bien qu’aucune date n’ait été communiquée quant au lancement commercial des offres de CEB FiberNET, selon Yogida Sawmynaden, ministre de la Technologie de la Communication et de l’Innovation, le lancement se fera prochainement. « Il s’agit d’un projet du CEB, pas du ministère de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation. Cependant, ce que je peux dire c’est que CEB FiberNET devrait prochainement lancer ses opérations. L’arrivée de CEB FiberNET sur le marché devrait avoir un impact positif sur les tarifs des connexions à internet », commente Yogida Sawmynaden.

Selon Dev Sunnassy, le projet de CEB FiberNET est une proposition de la MITIA. Il rappelle qu’en 2015, le ministère de la Technologie avait convié les parties prenantes, dont la MITIA, à donner des idées de développement pour le secteur. « La MITIA avait proposé l’utilisation du réseau de fibre optique du CEB. Nous avons fait le déplacement à La Réunion pour voir le modèle implémenté par Électricité de France (EDF). L’objectif est de donner un choix aux opérateurs, car il y a un monopole sur le marché. En aout 2015, des Réunionnais sont venus faire une étude de faisabilité à Maurice. Le projet a ensuite démarré. L’objectif est aussi que l’État fasse des économies sur sa facture liée à l’utilisation de bande passante pour ses services. Il faut que l’État possède son propre réseau comme cela se fait dans beaucoup de pays et que les opérateurs puissent aussi l’utiliser. Les stations de police, les écoles, les hôpitaux etc. pourront s’y connecter. Le projet donnera l’opportunité aux autres opérateurs d’avoir accès à un nouveau réseau principal (backbone). Cela encouragera aussi le développement davantage de contenus locaux tels que des applications », explique Selon Dev Sunnassy.

Le Défi Plus a tenté de joindre la direction du CEB pour une déclaration. Mais le directeur général n’était pas disponible pour répondre à nos questions lorsque nous préparions cet article.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !