Live News

Interdit de quitter le pays : Sada Curpen présente une demande au juge des référés

Il ne baisse pas les bras. Après avoir essuyé un revers devant la cour intermédiaire le jeudi 10 janvier 2019, Sada Curpen (43 ans) est revenu à la charge le vendredi 11 janvier 2019 avec une nouvelle demande pour lever temporairement l’interdiction de voyager dont il fait l’objet. La requête de Sada Curpen a été présentée au juge Prithviraj Fekna, siégeant en référé.

L’habitant de Bois Pignolet, Terre-Rouge, demande au juge de l’autoriser à se rendre en France pour une période de seize jours en vue d’assister aux rites funéraires de son père, feu Jeevanaden Retnon Curpen. Ce dernier, âgé de 71 ans, est décédé après avoir fait une chute le 25 décembre 2018.

Sada Curpen fait l’objet d’une interdiction de voyager en raison d’un procès formel intenté contre lui pour blanchiment d’argent. Le procès, qui se déroule en cour intermédiaire, est arrivé au stade des plaidoiries. Celles-ci sont prévues le 21 février 2019.

La nouvelle demande est dirigée contre le Directeur des Poursuites Publiques (DPP), le Commissaire de police, le magistrat Raj Seebaluck, et le vice-président de la division pénale de la cour intermédiaire.
Le juge Prithviraj Fekna a refusé d’accéder à sa demande et a toutefois convoqué les représentants des défendeurs en cour le mardi 15 janvier 2019. Sada Curpen a retenu les services de Mes Sanjeev Teeluckdharry, Alvin Juwaheer et Rajendra Appa Jala, avoué.