Live News

Interdit de quitter le pays : Sada Curpen fixé sur sa demande aujourd’hui

Sada Curpen

Le juge Prithiviraj Fekna, siégeant en référé, fera connaître sa décision ce 22 janvier 2019 sur la demande de Sada Curpen. Ce dernier réclame la levée temporaire de l’interdiction de voyager qui pèse sur lui. Cela, dans le but de se rendre en France pendant seize jours afin d’assister aux rites funéraires de son père, feu Jeevanaden Retnon Curpen. Ce dernier, âgé de 71 ans, est décédé après avoir fait une chute le 25 décembre 2018. La requête de Sada Curpen en Cour suprême est dirigée contre le Directeur des poursuites publiques (DPP), le Commissaire de police (CP) et le magistrat Raj Seebaluck

À l’appel de l’affaire, le vendredi 18 janvier, Me Asha Jankee Ramano-Egan qui représente le DPP et le CP, a objecté à la demande du prévenu. Elle a notamment soutenu qu’il n’y a pas lieu pour Sada Curpen de se rendre en France pour accomplir ces rituels funéraires. Il peut le faire d’ici, a soutenu Me Asha Jankee Ramano-Egan. Sada Curpen avait présenté cette requête au juge en référé, après que le magistrat Raj Seebaluck, vice-président de la cour intermédiaire, a refusé de lui accorder , le 10 janvier 2019, le droit de quitter le pays. Il a retenu les services de Mes Sanjeev Teeluckdharry, Alvin Juwaheer et Rajendra Appa Jala, avoué.

Sada Curpen est interdit de voyager en raison d’un procès intenté contre lui pour blanchiment d’argent. Le procès se déroule en cour intermédiaire. Il est arrivé au stade des plaidoiries qui sont prévues le 21 février 2019.