Téléplus

Interdit de parade aux casernes centrales : le caporal Bungsy raconte qu’il a été «humilié devant ses proches»

Une cérémonie aux casernes centrales jeudi après-midi 29 décembre à l’occasion de la promotion de 271 policiers a été marquée par un incident.

Le policier Bungsy, affecté au poste de Montagne-Blanche, a été interdit de participer à la parade, car son uniforme ne portait pas de «badge».

Il s’est exprimé au Défi Quotidien : «Mo finn gayn konvokation pou vinn pran mo poss kaporal. Monn servi semiz ki lapolis finn donn mwa ek pa ti ena badge. Si pena badge, se pa mwa ki fotif, zot finn retir mwa depi dan parad ek zot finn boukill mwa.»

Le caporal Bunsy affirme qu’il s’est senti humilié devant ses proches.

Sollicité pour une réaction par Radio Plus, l’inspecteur Shiva Coothen, du Police Press Office, annonce qu’une enquête interne sera initiée :

«Polisie la pa finn vinn dan repetition, alor li pa kapav fer parti dan parad. Si lin santi li vexe, nou bien sagrin. So komportman li indign ek nou pou get so ka», affirme Shiva Coothen sur Radio Plus.

Le commissaire de police (CP) Mario Nobin, qui a assisté à cet exercice de promotion, n’a pas voulu se prononcer sur cet incident.

21 sergents et deux femmes sergents ont été promus «sub-inspector» et 248 constables, dont quatre policières, ont été promus au rang de caporal lors de cette cérémonie.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !