Live News

Interdiction du port du « tika » : la décision de la direction de l’hôtel est « irrationnelle » selon Rashid Hossen

Photo d'illustration

Complètement irrationnelle et démesurée. Ce sont en ces mots forts que Rashid Hossen a qualifié la décision de la direction de l’hôtel The Residence Mauritius relative à l’interdiction du port du « Tika » pour ses employées durant leurs heures de travail au sein de l’établissement hôtelier.

Le président de l’Employment Relations Tribunal (ERT) a ainsi réagi sur les ondes de Radio Plus en ce lundi après-midi du 18 février 2019, après que le tribunal ait donné raison à Sooleka Dalwhoor.

Cette employée de l’hôtel The Residence Mauritius accusait son employeur de discrimination car on lui avait refusé le port du « Tika » sur son lieu de travail.

L’hôtel s’est positionné « sur une interprétation erronée en droit concernant la discrimination. Il a été aussi implémenté la décision de bannir le tika à tous ses employées d’une façon irrationnelle et démesurée. De ce fait, le tribunal a ordonné que l’interdiction sur le port du tika soit enlevée, ainsi que tous les avertissements donnés à l’employée », a affirmé Rashid Hossen.

Des changements qui changent et qui dérangent des habitudes culturelles

Dans un ‘award’ rendu public, le président de l’ERT a invité la direction de l’hôtel à la compréhension dans le cas soumis à l’appréciation du tribunal, et ce, afin que les bonnes relations professionnelles entre chacun puissent se poursuivre.

« Le tribunal fait appel à la compassion et à la compréhension de l’hôtel d’exercer une certaine dose de tolérance quand il s’agit des changements qui changent et qui dérangent des habitudes culturelles. Je n’ai aucun doute que la direction de l’hôtel va revoir tout cela avec la compassion et émotions pour le bien-être de ses employées », a souligné Rashid Hossen.  

De son côté, la direction de l’hôtel est restée injoignable pour toutes réactions à chaud. Par contre, l’avocat de l’hôtel, Me Kannen Colunday, a tenu à préciser qu’il est aujourd’hui prématuré de faire des commentaires sur ce verdict car il n’a pas encore pris connaissance de l’ ‘Award’ dans sa totalité.