Live News

Interdiction du plastique à usage unique depuis vendredi : descentes surprises et inspections à partir de lundi

Pas de pitié. À partir de ce lundi, les descentes surprises se multiplieront dans le pays pour traquer l’utilisation, la vente, la détention ou la distribution d’objets en plastique à usage unique. Déjà, durant le week-end, plus d’une vingtaine de contraventions ont été dressées à travers des inspections. Les autorités environnementales comptent monter en régime.

Àsamedi matin, 23 contraventions avaient été dressées par la Police de l’environnement. Les inspecteurs du ministère de l’Environnement effectuent des descentes en compagnie de l’unité spéciale de la police pour traquer et sanctionner ceux qui ne respectent pas les règles. Depuis le 15 janvier, dix produits en plastique à usage unique sont interdits de vente, de distribution, d’utilisation, de fabrication et d’importation. Pourtant, il y a des poches de résistance. Vendredi, 19 commerçants ont été verbalisés dans le pays et lors d’une opération régionale ciblée. le même jour, cinq autres commerçants ont été sanctionnés dans le village de Rose-Belle.

« Nous allons procéder par région », indique un responsable de la Police de l’environnement. Une équipe de six personnes (policiers et inspecteurs du ministère) effectueront des descentes par région et inspecteront les commerces en se basant, entre autres, sur des renseignements.

D’ailleurs, à partir de ce lundi, des descentes surprises seront effectuées dans des usines à travers le pays. Une fois de plus, vu le nombre restreint d’effectifs, les opérations se feront par région. Les inspecteurs mettent en place un système de surveillance pour traquer et neutraliser des tentatives de production et de distribution au noir. D’ailleurs, la Police de l’environnement attend d’avoir une confirmation de la police régulière quant à des opérations conjointes.

Rose-Belle : cinq commerçants écopent d’une contravention

Cinq commerçants opérant dans un centre commercial à Rose-Belle ont écopé des contraventions par la police de l’Environnement dans la journée du vendredi 15 janvier. Les officiers leur reprochent de ne pas avoir respecté les nouveaux règlements liés à l’interdiction des sacs en plastique et des take-aways à usage unique. Lors de la descente surprise des autorités, les food-courts des centres commerciaux ont été passés au peigne fin par la police. Des cuillères, des fourchettes ou encore des plats dans les commerces de restauration ont été saisis.

Une centaine de take-aways, ainsi que des conteneurs et des bols en plastique ont été saisis. Durant la semaine écoulée, à plusieurs reprises, les représentants de la police de l’Environnement ont fait une campagne de sensibilisation auprès des commerçants. Ils avaient été informés de la nouvelle loi, concernant l’usage des produits en plastique non recyclable. Selon l’Environnement Protection (Control of Single Use Plastic Products) Regulations 2020, les infractions sont passibles à des amendes entre Rs 2 000 et Rs 100 000.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !