Actualités

Intercepté à l’aéroport de Plaisance : un Nigérian jugé coupable de possession de faux billets

plaisance Le Nigérian avait quatre faux billets de USD 100 en sa possession à sa descente d’avion à Plaisance.

Le jugement a été prononcé, le mardi 16 avril 2019, en cour intermédiaire. John Obariatororedor Nei a été jugé coupable de possession de faux billets. Ce Nigérian avait été intercepté, le 21 octobre 2018, à l’aéroport de Plaisance. Il avait en sa possession quatre faux billets de USD 100. La sentence sera prononcée le 3 mai 2019.

«Iam innocent. I did not know these bank notes were fake… » a déclaré John Obariatororedor Nei, le mardi 16 avril 2019, à l’issue du procès intenté à son égard devant la cour intermédiaire. Le Nigérian a plaidé coupable sous une accusation de « possession of counterfeit bank notes » devant le magistrat Pranay Sewpal. Il a été jugé coupable du délit. La sentence sera prononcée le 3 mai 2019. L’accusé est représenté par Me Tawheen Choomka.

John Obariatororedor Nei, un Lab Scientist de 28 ans, avait été intercepté le 21 octobre 2018 à sa descente d’avion à l’aéroport Sir Seewoosagur Ramgoolam  (SSR) à Plaisance. C’est après une fouille effectuée par le douanier Dushyatsing Ramkelawon que les faux billets avaient été découverts. Le douanier a été appelé à témoigner lors du procès, le mardi 16 avril 2019. Il a déclaré qu’il avait intercepté l’accusé à sa descente d’avion en provenance de Kenya. Il a effectué une fouille avec l’approbation du Nigérian et c’est là qu’il a saisi plusieurs dollars américains qu’il soupçonnait d’être des faux. Le témoin affirme qu’il a ensuite envoyé les billets au Forensic Science Laboratory (FSL) le 31 octobre 2018. Le rapport du FSL a confirmé que quatre billets de 100 dollars américain étaient faux.

Dans ses dépositions consignées à la brigade criminelle affectée à l’aéroport SSR, le Nigérian a souligné qu’il est à sa première visite à Maurice. Il était venu pour affaires. L’accusé a relaté aux enquêteurs qu’il avait payé son billet d’avion le 9 octobre 2018. Et qu’il s’est ensuite rendu chez un individu, âgé de 30 ans, dont, il a donné ses descriptions afin d’échanger son argent en dollars américains.

Échange d’argent au Noir

Selon John Obariatororedor Nei, c’est une pratique courante d’échanger le naira (argent du Nigeria) en devises étrangères clandestinement sans passer par la banque ou quelconque bureau de change. Le Nigérian dit qu’il effectue ce genre de transactions à chaque voyage. « This business is normal. They aren’t chased by the police », a déclaré l’accusé dans ses dépositions.  Il a aussi dit avoir un casier judiciaire vierge.

Le ressortissant étranger a présenté des excuses et a réclamé la clémence de la cour à l’issue du procès. Il a souligné que cet mésaventure l’a terriblement affecté et qu’il a perdu son emploi. « I pray for the indulgence of the court. Please be merciful…» a plaidé l’accusé. La cour a noté que l’accusé a un casier judiciaire vierge et qu’il a entièrement coopéré avec la police après son arrestation. John Obariatororedor Nei a passé six mois en détention préventive.

Lors de sa plaidoirie, Me Tawheen Choomka a demandé à la cour d’être indulgente envers son client car ce dernier a coopéré avec la police et a plaidé coupable. En sus, John Obariatororedor Nei a fait six mois de détention préventive.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !