Live News

Intelligence artificielle : des caméras détectent la fièvre et le port du masque

En cette période de pandémie mondiale de Covid-19, les entreprises sont attentives aux risques de contamination. Des caméras de vidéosurveillance dotées d’intelligence artificielle peuvent les aider dans ce sens.

Alors que nous ne sommes pas à l’abri d’une seconde vague de la pandémie de Covid-19 à Maurice, des entreprises se demandent comment s’assurer que les gestes barrières soient respectées. Cependant, elles ne peuvent pas pour autant mettre des agents de sécurité derrière le dos de chaque employé et visiteur. Mais l’intelligence artificielle peut les aider à limiter les risques d’infection. Des caméras intelligentes peuvent en effet détecter si des personnes portent bien un masque et elles peuvent également prendre leur température. Placées dans des zones de passage en plus des entrées, ces caméras demandent verbalement aux visiteurs de mettre leur masque. Elles peuvent même alerter les agents de sécurité dans le cas où une personne fiévreuse est détectée.

« Avec ce système, nous pouvons aussi enregistrer les informations liées aux visages des visiteurs. Les personnes sont ensuite reconnues et si quelqu’un de spécifique passe devant la caméra, son identité s’affiche sur l’écran de contrôle. Le système s’adapte à la taille de l’entreprise ou de son bâtiment en pouvant intégrer jusqu’à 3 000 caméras sur une seule plateforme », explique Apolline Liang, Market Sales representative de Hikvision, qui s’exprimait lors d’un cocktail à l’hôtel Ravenala Attitude de Balaclava le 20 novembre 2020.

Cet événement était organisé par Hikvision et son partenaire local, Mascareignes Group. L’objectif de ce cocktail pour les deux firmes était de présenter à leurs partenaires les dernières innovations en matière de vidéosurveillance, notamment dans le cadre de la pandémie de Covid-19. Rappelons que Hikvision est un fabriquant chinois de systèmes de vidéosurveillance. L’entreprise se spécialise dans la vidéosurveillance disposant d’intelligence artificielle. 

Notons que les données biométriques telles que les visages des personnes enregistrées dans ces systèmes de vidéosurveillance sont des informations confidentielles. À Maurice, les entreprises qui collectent des informations confidentielles doivent se conformer à la Data Protection Act 2017. Le Data Protection Office (DPO) est l’organisme chargé de veiller à ce que les données soient collectées, stockées et traitées selon la loi.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !