Live News

Informatique : des Mauriciens contribuent à détecter la censure sur Internet

Informatique Un hackathon international s’est penché sur la censure sur internet.

Des informaticiens du groupe mauricien hackers.mu sont une nouvelle fois sur le devant de la scène. Loganaden Velvindron, Codarren Velvindron, Rahul Golam et Kiffa Meeran, membres de cette organisation, ont contribué au développement d’un outil qui mesure la censure des sites Internet.

C’était le 16 juillet 2017 lors d’un hackathon, il s’agit d’un événement durant lequel des informaticiens se regroupent pour travailler intensivement sur des projets. Cet événement était le hackathon Internet Engineering Task Force (IETF), organisé depuis Prague, capitale de la République tchèque. Les quatre informaticiens mauriciens y ont participé en ligne. Ils ont collaboré avec  les organisations internationales Turkey Blocks, Article 19, the Center for Democracy & Technology, American Civil Liberties Union (ACLU), Internet Society et Derechos Digitales ainsi qu’une coalition de développeurs du monde entier.

« Jusqu’à présent, nous n’avions pas de visibilité sur la censure des sites Internet. Mesurer la censure permet de mieux comprendre le type de contenus sur lesquels est appliqué le code 451. Il s’agit d’un code Internet qui informe qu’un contenu a été bloqué pour des raisons légales.

De plus, mesurer la censure des sites Internet permet aux organisations non-gouvernementales (ONG) de dialoguer avec les autorités régulatrices. Nous avons découvert que des thèmes comme l’homosexualité sur le site Internet Reddit sont bloqués depuis la Turquie. Il est donc possible que la Turquie filtre le contenu. Personne ne le savait avant qu’on ne développe les outils pour détecter le code 451 », commente Loganaden Velvindron.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !