Economie

Indice FAO décembre 2018 : septième mois de baisse pour les produits laitiers

lait Les cours internationaux ont enregistré une augmentation.

En décembre, les cours internationaux du beurre, du fromage et du lait entier en poudre ont reculé, sous l’effet d’une augmentation des disponibilités à l’exportation, en particulier en Nouvelle-Zélande. L’Indice FAO des prix des produits laitiers s’est établi en moyenne à 170 points en décembre, soit un recul de 5,9 points (3,3 %) par rapport à novembre. Il s’agit du septième mois consécutif de baisse. Pour l’ensemble de l’année 2018, l’Indice s’est établi à 192,9 points en moyenne, soit une baisse de 4,6 % par rapport à 2017.

Pour l’ensemble des produits alimentaires,  l’Indice FAO des prix s’est établi en moyenne à 161,7 points en décembre 2018, soit un niveau pratiquement inchangé par rapport à novembre, car la baisse des cours des produits laitiers et du sucre a été largement compensée par le raffermissement des prix des céréales et la légère hausse des prix de la viande et des huiles. Pour l’ensemble de l’année 2018, l’Indice s’est établi en moyenne à 168,4 points, en baisse de 3,5 % par rapport à 2017 et quasiment 27 % en dessous de son plus haut niveau de 230 points atteint en 2011.

L’Indice FAO des prix des céréales s’est établi en moyenne à 167,1 points en décembre, soit une hausse de 3,0 points (1,8  %) par rapport à novembre et de 9,6  % par rapport à décembre 2017. Les prix du blé ont légèrement progressé en décembre. Toutefois, la forte concurrence à l’exportation a limité la hausse des prix. Sur l’ensemble de l’année 2018, l’Indice FAO des prix des céréales s’est établi en moyenne à un peu plus de 165 points, soit une hausse de 9 % par rapport à 2017.

Prix de l'huile de palme

L’Indice FAO des prix des huiles végétales s’est établi en moyenne à 125,8 points en décembre, soit une légère hausse de 0,5 point (0,4 %) par rapport au mois précédent. Il s’agit du premier rebond après dix baisses consécutives. Cette légère reprise est due à la hausse des prix de l’huile de palme dans les principaux pays producteurs. En revanche, la tendance à la baisse des prix internationaux de l’huile de soja et de l’huile de colza s’est poursuivie. Pour l’ensemble de l’année, l’Indice FAO des prix des huiles végétales s’est établi en moyenne à 144 points, soit un recul de 15 % par rapport à 2017. Il s’agit de son niveau le plus bas depuis 2007, les prix de l’huile de palme enregistrant la plus forte baisse.