Live News

Indicateurs : les recettes touristiques chutent de Rs 313 millions en mai

La baisse des recettes découle de la régression dans les arrivées touristiques.

Les revenus générés par l’un des secteurs clés de l’économie mauricienne maintiennent leur courbe descendante, ce qui devrait entraîner une correction dans les perspectives de Statistics Mauritius et de la Banque de Maurice pour cette année-ci.

Les recettes mensuelles du tourisme sont en baisse depuis le début de l’année. Au mois de mai, l’industrie a généré des revenus de Rs 4,92 milliards, soit Rs 313 millions de moins comparés au même mois en 2018. Cette somme reflète la régression dans les arrivées pendant ce même mois, où le nombre de visiteurs a reculé à 96 814 (-4,3% par rapport à mai 2018).

Depuis le début de l’année (janvier à mai), le cumul des revenus est de Rs 26,88 milliards. La différence avec les cinq premiers mois de 2018 se transcrit par une diminution de Rs 2,46 milliards. Ce montant représente une baisse de quelque 8,4%, selon les données publiées par la Banque de Maurice dans son bulletin mensuel.

Avec une telle diminution, il va sans dire que la Banque de Maurice serait appelée à revoir ses perspectives pour l’année. À ce jour, la Banque centrale table sur des revenus de Rs 66 milliards. La prochaine estimation officielle sera communiqué fin août.


Points de vue

Sen Ramsamy :  «Les Mauriciens dépensent plus…»

Le directeur-général de Tourism Business Intelligence effectue une analyse critique de l’état de santé du tourisme depuis le début de l’année. Sen Ramsamy estime les Mauriciens déboursent plus que la moyenne des touristes : 

Constat : «Les arrivées touristiques pour les premiers six mois de 2019 indiquent une quasi-stagnation (0,5%). Mais ces chiffres cachent une dure réalité. Les arrivées par avion ont chuté de 633 870 l’année dernière à 625 694 en 2019, soit par -1.3%. Ce sont les chiffres d’arrivées par bateau qui ont gonflé la croissance par environ 9% et c’est très inquiétant car les arrivées par bateau, quoique comptabilisées dans les statistiques, ne remplissent pas les chambres d’hôtels, et ces touristes dépensent que des miettes sur quelques objets d’artisanat ou sur un simple déjeuner dans l’île.»

Analyse :  «En matière de recettes touristiques pour les cinq premiers mois de 2019, nous avons reçu Rs 26,9 milliards contre Rs 29,3 milliards en 2018.  Avec une moyenne de séjour de 10,6 nuitées, chaque touriste a dépensé seulement Rs 4 500 par jour, et cela comprend tout : hébergement, repas, boissons, transport, achats, excursions, spas etc. C’est pour vous dire que même les Mauriciens moyens qui vont à l’hôtel durant un week-end, y dépensent bien plus sur des forfaits limités à seulement hébergement, repas et boissons.»

Conclusion : «L’emploi dans le tourisme (31,000) est aussi en mode stagnation depuis plusieurs années. Pour un secteur économique qui a été florissant pendant des décennies à Maurice, on a pris deux années pour le transformer en un secteur en difficulté.  Cela mérite vraiment une médaille d’or pour contre-performance.»

Évolution des recettes mensuelles

Mois 2018 2019 Différence
Janvier Rs 6,62 milliards Rs 6,18 milliards - Rs 437 millions
Février Rs 6,06 milliards Rs 5,14 milliards - Rs 920 millions
Mars Rs 5,81 milliards Rs 5,20 milliards - Rs 608 millions
Avril Rs 5,63 milliards Rs 5,45 milliards - Rs 181 millions
Mai Rs 5,23 milliards Rs 4,92 milliards - Rs 313 millions
Total Rs 29,34 milliards Rs 26,88 milliards - Rs 2,46 milliards
(Source : Banque de Maurice)  
* Les données en milliards ont été arrondies

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • A loan with perspective