Bollywood

Indian Never Again Nirbhaya : un viol qui a secoué l'Inde

Indian Never Again Nirbhaya est un film qui fait revivre les événements tristes qu'a connus une fille, alors qu'elle retourne chez elle en compagnie d'un ami après avoir vu un film dans une salle de cinéma. Elle a été sauvagement agressée et laissée pour morte par ses bourreaux. Des acteurs peu connus ont tenu les rôles principaux. Riecha Sharma se met dans la peau Nirbhaya, le nom que la presse indienne a donné à la victime. Le film a été tourné à Surat, Mumbai et Delhi.

L'affaire du viol collectif de New Delhi commence, le 16 décembre 2012 avec celui commis par six hommes, dans un autobus de New Delhi, sur Jyoti Singh, une étudiante en kinésithérapie de 23 ans. L'événement et l'hospitalisation de la victime, qui a été brutalisée également avec une barre de fer rouillée. Sa mort, le 29 décembre 2012, a provoqué en Inde des réactions populaires sans précédent, et a suscité des débats émotionnels sur les conditions des femmes et sur l'application de la peine de mort dans le pays (les six accusés, dont l'un s'est depuis suicidé en prison, risquent la pendaison pour meurtre). En signe de deuil, les forces armées indiennes et de nombreux établissements ont annulé leurs festivités du nouvel an.

Le 31 décembre 2012, Navanethem Pillay, haut-commissaire des Nations unies sur les droits de l’homme demande à l'Inde un « débat d'urgence » sur les mesures à prendre pour faire face au « problème national » que constituent les violences sexuelles, tout en estimant que « la peine de mort n'est pas la solution ».

L'un des accusés, mineur au moment des faits, est condamné le 31 août 2013 à trois ans de prison.

Le 13 septembre 2013, le tribunal chargé de l’affaire depuis les neuf derniers mois, rend son verdict : les 5 accusés majeurs survivants sont reconnus coupables et sont condamnés à la peine de mort par pendaison. Le 14 juillet 2014, la cour suprême a fait ressortir que les condamnés ont fait appel et que la cour a suspendu la pendaison.

Des personnalités bollywoodiennes, tel l'acteur Shahrukh Khan ou le réalisateur Farhan Akhtar se disent affligés par ce crime et réclament une réflexion sur les images que véhiculent le cinéma indien dans son ensemble. Ils sont rejoints dans cette initiative par l'écrivaine féministe Urvashi Butalia.

À la suite de ce viol, un débat s'est engagé en Inde, et le rapport d'une commission d'experts, dirigé par le juge Jagdish Sharan Verma, stigmatise « les biais de genre » et « l'état d'esprit de la société ». Il appelle à des « changements systémiques dans l'éducation et les comportements sociétaux ». En mars 2013, une nouvelle loi durcissant les sanctions pénales à l'encontre des auteurs de violences sexuelles est adoptée.

Sortie :  20 avril 2018
Bannière :  Diva Films Production et Shree Adhikary & Son
Mise en scène :  Payal Kashyap et Kanchan Adhikary
Musique :  Rupesh Verma
Interprètes : Riecha Sharma, Bidisha Adhikary, Gehana Vasisth, Dinesh Mehta, K. Adhikary, Raju Kher, Shailendra Srivastava, Raju Shrestha, Anil Yadav, Gopal K. Singh, Ravi Kumar, Pappu Polister et Kamaal Malik