Live News

Indemnités intempéries : l’Astor Court pris d’assaut par des familles sinistrées

Plusieurs habitants de Roche-Bois, Ste-Croix ainsi que ceux des endroits proches se sont rassemblés ce lundi matin du 22 avril 2019 aux abords de l’enceinte du bâtiment d’Astor Court.
La raison invoquée de leur colère : les démarches, pour obtenir l'aide financière de l'Etat accordée aux sinistrés lors des dernières intempéries qui ont frappé ces régions, n’ont pas encore abouti à une indemnisation.

Ces familles sinistrées disent être toujours dans l’attente depuis la semaine dernière. La plupart d’entre elles sont présents depuis 7 heures ce matin.
« Le paiement devrait être effectué vendredi dernier. Mais, banla in ferme la porte in ale. Nous sommes venus, aujourd’hui (ce lundi). Nous sommes là depuis 7 heures. Nou pe atan », déclare Isabelle, une des victimes d’intempéries.

« Nous sommes venus ici, mais on nous a fermé la porte » 

De son côté, Francesca est elle aussi très remontée face à cette situation. « Nous sommes venus ici, mais on nous a fermé la porte. Fo de mo lakaz koule ki mone vin la », fustige aussi cette habitante de Roche-Bois.

Idem pour Marie-Rosemay, une autre femme sinistrée. « Je suis ici depuis 5 heures du matin. On nous a confirmés que nous recevrons l’allocation aujourd’hui. Depuis la semaine dernière, nous faisons des va-et-vient pour toucher l’allocation. Zotte pa kapav puni dimoun », lâche Marie-Rosemay. « Bizin traite tou dimoun parey », avance un autre habitant sur place.

Par ailleurs, une centaine de personnes se sont regroupées devant le poste de police d’Abercrombie pour les mêmes raisons. Elles affichent elles aussi leur mécontentement de n’avoir toujours pas reçu de compensation, et ce, après que leurs maisons ont été inondées suite aux fortes averses qui ont touché le pays la semaine dernière.

Ces personnes, pour la plupart des habitants des faubourgs de la capitale, menacent de manifester si rien n’est entrepris dans les heures qui viennent pour qu'ils obtiennent gain de cause.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !

  • Oeudor