Monde

Inde: évacuation des corps de sept alpinistes tués dans l'Himalaya

Les secouristes indiens évacuaient ce mercredi matin les corps de sept alpinistes tués dans une avalanche de haute montagne fin mai dans un massif reculé de l'Himalaya indien.

La cordée de quatre Britanniques, deux Américains, un Indien et une Australienne avait disparu il y a six semaines dans le massif de la Nanda Devi, deuxième plus haut sommet du pays situé dans l'État d'Uttarakhand (nord). Les huits sportifs tentaient l'ascension d'un pic vierge.

Au terme d'une longue et périlleuse opération, des secouristes de haute montagne ont récupéré il y a dix jours sept des corps, encordés dans un mur de neige. Les recherches ont été abandonnées pour retrouver la huitième victime, dont l'identité n'a pas été communiquée.

La zone étant inaccessible aux hélicoptères, les corps ont été descendus à pied au camp de base. De là, quatre d'entre eux ont été transportés mercredi matin par voie aérienne à Pithoragarh, principale ville de la région. Les trois corps restants devaient être transférés dans la journée.

"Nous achèverons la procédure juridique d'identification et d'autopsie et garderons les corps dans une morgue", a déclaré à l'AFP Vijay Kumar Jogdande, un responsable local.
Une fois les formalités complétées, les ambassades étrangères seront dûment informées.

Les alpinistes tués avaient communiqué pour la dernière fois le 26 mai, la veille d'épaisses chutes de neiges et d'importantes avalanches dans le massif.

Des centaines d'alpinistes viennent du monde entier en Inde chaque année pour tenter l'ascension de sommets qui font partie de la chaîne de l'Himalaya.

L'Inde a sur son territoire dix sommets de plus de 7.000 mètres, dont le troisième plus haut du monde, le Kangchenjunga (8.586 m), coincé entre Inde et Népal.

AFP
 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !