Explik Ou Ka

Incivisme : le terrain devenu dépotoir nuit à une famille portlouisienne 

Daniel Ngan Sing, résident de la rue Condé à Port-Louis, explique qu’un terrain en friche appartenant à plusieurs héritiers est devenu un dépotoir.

« Ce terrain se trouve devant ma maison et des gens qui viennent régulièrement y jeter leurs ordures. Cela fait quatre ans que j’attends que la municipalité y mette bon ordre. En attendant et puisque je reçois une pension d’invalidité, je paie quelqu’un pour le nettoyage de ce dépotoir. C’est ce que je demande aux autorités d’autant que souvent, des gens louches viennent cueillir des fruits sur un arbre fruitier sis sur le terrain. De ce fait, notre famille n’est pas en sécurité… »

Daniel Ngan Sing ajoute que sa dernière visite à la mairie remonte au 23 décembre 2019 mais que les choses n’ont pas bougé. « C’est une grande nuisance pour nous et il y a quelques jours malgré mon état de santé, j’ai moi-même nettoyé une partie du terrain. » Selon ses dires, le propriétaire du terrain n’est pas au pays. « J’ai aussi fait une déposition à la police. Mais en vain. » 

Intervenant à ce propos, l’inspecteur Jean Nobin Brasse, de la police de l’Environnement, indique qu’il y a plusieurs problèmes de ce genre déjà enregistrés dans le passé. « Quand des terrains dont les propriétaires sont à l’étranger ou comptent plusieurs héritiers, ils sont souvent négligés. Selon la Local Government Act, le Conseil de district ou la municipalité peut nettoyer le terrain et réclamer des frais de nettoyage au propriétaire. De plus, si la personne n’est pas au pays, avant de procéder à tout développement sur ce terrain, le propriétaire doit régler les dettes accumulées par rapport au nettoyage du terrain avant d’être autorisé à entreprendre des travaux. Je vais m’entretenir avec un officier de la municipalité pour la marche à suivre car le nettoyage de ce terrain est certainement dans ses plans. » 

Concernant le dépôt d’ordures, l’inspecteur Brasse explique que si Daniel Ngan Sing connaît l’identité de la personne, il peut faire parvenir les informations au poste de police pour que les officiers aillent, dans un premier temps, la sensibiliser. 

Punissable d’amende

Le dépôt d’ordures sur un terrain en friche est punissable par la loi. Faisant référence à la Local Government Act de 2011, l’inspecteur Brasse informe que toute personne reconnue coupable du dépôt d’ordures sur un terrain inoccupé est passible d’une amende ne dépassant pas Rs 25 000. 

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !