Live News

Incidents au Citizens Advice Bureau de Plaine-Magnien : la détention pendant une nuit de trois conseillers et d’un villageois fait débat

La police a logé une plainte provisoire d’outrage contre le président du conseil de village de Plaine-Magnien, deux conseillers et un villageois. Ils s’en étaient pris aux ministres Bobby Hurreram et Stephan Toussaint, dans le sillage d’une réunion au Citizens Advice Bureau de Plaine-Magnien, le 6 avril. Leur détention pendant une nuit en cellule policière a suscité la controverse.

« Kifer inn bizin ferm banla, eski finn ena presion depi lao ? », demande l’avocat Neelkanth Dulloo, qui représente un des accusés. À son avis, « il n’y avait aucune raison de détenir » Nazim Gurib, Vashil Jasgray, Gaardish Boodhun et Cursley Nadal. Il fait observer que pour des délits plus graves, la personne est arrêtée et ensuite libérée sur parole. Elle revient le lendemain pour répondre de son accusation devant un tribunal. « Parmi, il y a eu les cas d’homicides involontaires », fait-il ressortir. Leur arrestation fait suite à une plainte des ministres Hurreram et Toussaint.   

Pour sa part, Me Keshore Pertab considère que la décision de la police de les détenir pendant une nuit en cellule est arbitraire. Et pour lui l’accusation provisoire dont répondent les accusés ne reflète pas la réalité. Pour l’homme de loi, cette décision relève de la discrétion de la police ou d’une entente entre celle-ci et l’homme de loi de l’individu. « L’avocat peut prendre l’engagement d’emmener son client le lendemain devant le tribunal. Il n’y a pas lieu ainsi de détenir ce dernier », explique-t-il.

Pour sa part, les Casernes centrales indiquent que la police travaille en toute indépendance. « Lord vinn depi lao se enn refrin konu », dit l’inspecteur Shiva Coothen du Police Press Office. Il ajoute que la police travaille en toute indépendance et confirme qu’il n’y a pas d’ingérence politique dans les enquêtes. 

« La poliss fer lanket lor bann fe. Avek teknolozi modern tou kitsoz fasil trouve », poursuit-il. Selon lui, la police agit dans le cadre légal et selon les plaintes enregistrées. « La poliss azir selon bann plint. La détention c’est la prérogative des hauts gradés », précise-t-il. La libération sur parole est décidée au cas par cas. » 

Ce que dit la loi sur l’outrage 

« Outrage against depository of public authority » est un outrage commis envers un membre de l’Assemblée nationale, un tribunal ou un magistrat. Une personne jugée coupable de ce délit est passible d’une peine maximale d’un an ou d’une amende d’excédant pas Rs 25 000. 


Qui sont-ils ?

Vashil Jasgray

Vashil Jasgray 

Vashil Jasgray, 33 ans, est conseiller du village de Plaine-Magnien. Il est le Project Manager d’une organisation non gouvernementale (ONG). Ce jeune homme est détenteur d’une maitrise en Project Planning and Management de l’université de Bradford. De plus, il a évolué au sein de plusieurs ONG et il est très impliqué dans du social. Il conteste son arrestation qui, dit-il, n’est pas justifiée.  


Nazim Gurib

Nazim Gurib 

Nazim Gurib, 35 ans, est le président du conseil de village de Plaine-Magnien. Cet homme d’affaires a été élu à deux reprises aux élections villageoises. La première fois, en 2012, il avait été le plus jeune conseiller jamais élu dans le village de Plaine-Magnien. Il était alors âgé de 25 ans. Puis, en 2020, il a été une fois de plus élu en tête de liste et choisi pour présider le conseil. Nazim Gurib maintient qu’il n’a pas agi de manière illégale. Il ne comprend pas la façon d’agir de la police. 


Cursley Nadal

Louis Cursley Nadal

Louis Cursley Nadal est à son compte. Il avait été élu lors des élections villageoises en 2020. Cet habitant de Plaine-Magnien, âgé de 44 ans, est le représentant du village de Plaine-Magnien au sein du conseil de district de Grand-Port. Il a été affligé par ce qui lui est arrivé. « Pe fer kouma dir nou bann kriminel. »


Gaardish Boodhun

Gaardish Boodhun

Gaardish Boodhun, 26 ans, est un habitant de Plaine-Magnien. Ce Helper est très actif dans le social et il est connu dans la région. À sa sortie du tribunal, il s’est abstenu de tout commentaire. 


 

 

  • Ed nou pou kont ou!

  • Mauritius Finance

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !