Live News

Incendie à Mare-Chicose : l’activiste environnementale Adi Teelock réagit

« Les autorités ne peuvent affirmer que cet incendie ne représente aucun danger », réagit l’activiste environnementale Adi Teelock.

Sa réaction fait suite à l’incendie qui s’est déclaré à Mare-Chicose, le mardi 22 novembre.

Selon elle, mettre le feu à des déchets émet un cocktail de fumée d’environ 2000 composants chimiques toxiques dans l’atmosphère.

À savoir que dans un communiqué émis hier, mercredi 23 novembre, le ministère de l’Environnement a précisé que les tests effectués sur l’air par le ‘Portable Gas Analyser’ se sont révélés négatifs, et qu’aucune concentration toxique n’a été obtenue.

De son côté, le National Emergency Operations Command (Neoc) est passé en alerte de niveau 1 et assure que des tests sur la qualité de l’air dans les régions de Rose-Belle, Union-Park, New-Grove, Deux-Bras et les alentours n’ont décelé la présence d’aucun élément toxique.

Parallèlement, des tests réalisés sur la qualité de l’eau à Rivière-des-Créoles et Rivière-la-Chaux confirment qu’il n’y a aucune trace de pollution.

Il est toutefois vivement déconseillé au public de ne pas se rendre à proximité du centre d’enfouissement.

 

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !