Actualités

Incendie à la CMT à La Tour Koenig : 21,6 tonnes de produits chimiques dans un conteneur

Incendie à la CMT à La Tour Koenig Le conteneur de produits chimiques a été placé dans un endroit isolé.

21,6 tonnes de produits chimiques, du Sodium hydrosulfite, stockées dans un conteneur en métal de 20 pieds rangé dans l’enceinte de la Compagnie mauricienne de textile (CMT), ont été la proie des flammes provoquant une épaisse fumée nauséabonde dans la région de La Tour-Koenig, vers 2 heures mercredi matin.

Les habitants des résidences Coquillages, à La Tour- Koenig, n’auraient jamais pensé qu’ils allaient vivre une de leurs pires soirées. Yannick Constant, un résidant de ce complexe, raconte que, mercredi, vers deux heures du matin, les habitants ont été réveillés par une odeur nauséabonde émanant de l’entrepôt de la CMT non loin de leur domicile. Ils ont également constaté que la forte odeur qui incommodait les narines était accompagnée d’une épaisse fumée grise.

« J’ai immédiatement appelé les pompiers », raconte  Nadia Delia, qui habite en face de l’usine. Les soldats du feu sont vite arrivés, suivis des élements de la Special Mobile Force (SMF), précise notre interlocutrice. Une centaine de personnes ont été évacuées à bord des véhicules de la SMF pendant que les soldats du feu s’affairaient à circonscrire le sinistre.

Les ambulanciers ont prodigué les premiers soins sur place, tandis que certaines personnes, dont quatre enfants âgés entre 11 mois et quatre ans, ont été transportées d’urgence à l’hôpital A. G. Jeetoo. « Cet incendie était à deux doigts d’être meurtrier. Le sinistre s’est produit à une heure où les gens dorment à poings fermés », souligne Vicky Seeneevassen, un des habitants.

Selon des recoupements du Défi Quotidien le conteneur en métal contenait environ de 21 tonnes de produits chimiques, en poudre, placés dans d’autres conteneurs cylindriques. Ce serait les précipitations de mercredi soir qui n’auraient pas été favorables aux substances chimiques. L’eau de pluie se serait infiltrée dans une zone perforée du conteneur et une réaction s’est produite. Les pompiers ont pu maîtriser le sinistre aux alentours de 5 heures du matin. Le conteneur a été déplacé, vers la fin de la journée, sous forte escorte de pompiers, vers un autre terrain appartenant à la compagnie de textile.

Endroit isolé

« Le conteneur a été placé dans un endroit isolé. Des pompiers arrosent le conteneur en métal sans interruption pour faire baisser la température. Les conteneurs cylindrés contenant du Sodium hydrosulfite sont en même temps aspergés de poudre afin d’atténuer toute réaction chimique. Les deux actions sont synchronisées », précise Balraj Sunnoo, le Senior Station Officer des casernes de  pompiers de Coromandel. Il précise que la température du conteneur atteignait les 220 degrés Celsius lors de son acheminement, mercredi après-midi. 200 kg de poudre ont également été utilisés pour étouffer la matière chimique afin d’empêcher toute réaction.
La direction de la CMT s’est abstenue de toute déclaration concernant le sinistre survenu mercredi matin. « Les membres de la direction sont actuellement en réunion. Ils tentent de trouver une solution à la situation », a fait comprendre le responsable de maintenance de l’usine à l’heure où nous sommes rendus sur place.


Émilie : « Je souffre de fortes migraines »

Nous avons rencontré Émilie Bégué sur son lit d’hôpital. Cette femme de 20 ans a été hospitalisée d’urgence vers 5 heures mercredi. Elle ne pouvait à peine parler. « Je me suis réveillée par des cris du voisinage. Une fumée avait envahi ma chambre. Monn sorti pou al zwenn mo bann frer deor. La scène était invraisemblable. Il y avait de la fumée partout. Puis des policiers nous ont escortés vers la plage publique de Pointe-aux-Sables », relate notre interlocutrice. Cette dernière précise qu’elle s’est évanouie à la plage.

« À notre retour de la plage publique, une heure plus tard, la fumée s’était dissipée, mais une forte odeur de produits chimique incommodait toute la région. J’ai eu des vomissements. J’ai commencée à avoir des tremblements. Je me suis une nouvelle fois évanouie. Je J’ai repris connaissance dans l’ambulance qui m’emmenait à l’hôpital », dit-elle. La jeune femme a subi de nombreux examens médicaux avant d’être placée sous observation. Elle attendait les résultats de ces examens avant de regagner son domicile mercredi après-midi.  Émilie Bégué ajoute qu’elle éprouve des difficultés à consommer de la nourriture depuis mercredi matin.


Alain Wong durcit le ton

Le ministre de l’Intégration sociale et député de la circonscription, Alain Wong, a émis un communiqué mercredi après-midi.

Alain Wong exhorte à la compagnie de textile de « prendre ses responsabilités ».« J’ai demandé au ministère de l’Environnement de procéder à des tests de l’air pour assurer que tout est normal. Dès ce soir, le ministère de l’Environnement installera une unité mobile à La Tour Koenig dans le cadre de cet exercice. J’ai la ferme intention de réclamer une enquête sur cet incendie et je compte m’assurer auprès de la compagnie CMT que de tels produits ne soit plus stocké dans ces lieux pour la sécurité des habitants de cette région », précise le ministre.

Notre service WhatsApp. Vous êtes témoins d`un événement d`actualité ou d`une scène insolite? Envoyez-nous vos photos ou vidéos sur le 5 259 82 00 !